Pourquoi prend-on du poids ?

La prise de poids est due au stockage excessif de graisses dans le corps. Souvent, elle est le résultat d’un déséquilibre entre une activité physique insuffisante et une alimentation trop riche en calories. Cependant, d’autres facteurs moins évidents peuvent également influencer la prise de poids. Il est question ici des facteurs biologiques dont on a tendance à minimiser l’influence. Voici les 3 principaux :

La génétique

La prise de poids a une forte composante génétique. Les enfants dont les parents sont obèses sont beaucoup plus susceptibles de devenir obèses que ceux dont les parents sont minces.

Plus de 300 gènes ont pu être associés à l‘obésité, mais leur influence varie, certains ayant beaucoup plus d’importance que d’autres. 8 d’entre eux ont été identifiés comme facteurs d’une obésité grave.

Pour autant, cela ne veut pas dire que l’obésité est complètement prédéterminée par notre génétique, celle-ci n’est pas aussi figée qu’on pourrait l‘imaginer. Les signaux que nous envoyons à nos gènes peuvent aussi influencer notre prise de poids.

Par exemple, lorsque les populations non industrialisées commencent un régime alimentaire occidental typique, elles sont rapidement confrontées à l’obésité. Pourtant, leurs gènes ne changent pas, l’environnement et les signaux qu’elles envoient à leurs gènes sont en revanche modifiés.

L’analyse génétique permet de distinguer les obésités familiales d’origine génétique et celles liés au mode de vie.

Les hormones

Le déséquilibre hormonal est l’une des causes possibles de prise de poids.

Les hormones sont des composés chimiques, libérés par les cellules de notre organisme, qui agissent tels des messagers pour transmettre des messages d’une cellule à l’autre via le flux sanguin. Ces hormones affectent le métabolisme cellulaire en fonction du signal reçu par les cellules. Selon que le métabolisme cellulaire augmente ou diminue, le corps va soit prendre ou perdre du poids.

Les déséquilibres hormonaux se produisent durant toute notre période de croissance et de développement corporel pour diverses raisons. Ils peuvent être le résultat d’un phénomène physiologique normal ou liés à un mode de vie.

Par exemple, le manque de sommeil (ou un sommeil de mauvaise qualité) incite généralement à consommer des aliments plus gras et plus sucrés. De plus, le manque de sommeil accroît la sécrétion de cortisol, l’hormone du stress, ce qui augmente le stockage des graisses au niveau abdominal.

Chez les femmes, les déséquilibres hormonaux surviennent pendant les cycles menstruels, les années précédant l’adolescence, les années de la périménopause et de la ménopause.

Les médicaments

Certains médicaments ont pour effet secondaire de provoquer une prise de poids chez certains patients.

Parmi eux, des médicaments indiqués dans le traitement du diabète, des antidépresseurs, l’insuline, les corticoïdes, etc.

La cortisone, par exemple, à doses fortes et prolongées, peut entrainer une prise de poids et une accumulation de graisse au niveau abdominal. Les corticoïdes peuvent aussi donner lieu à une sensation de faim et donc augmenter la prise alimentaire.

Néanmoins, ces médicaments ne sont pas prescrits sans raison. La problématique de prise de poids ne doit pas empêcher leur consommation quand ils sont indispensables.

Pour en savoir plus sur les traitements sous prescription pouvant vous aider à perdre du poids, nous vous invitons à consulter notre fiche santé sur le traitement Xenical Orlistat 120mg. Nous vous recommandons également de consulter notre avis sur une alternative à Xenical, le traitement Alli Orlistat, disponible en 60mg.

Cela pourrait aussi vous intéresser...