Conséquences de la prise de poids

La prise de poids ne fait pas qu’augmenter le nombre de kilos, elle augmente aussi le risque d’être touché par de nombreux problèmes physiques et psychologiques.

D’ailleurs, une personne dont le surpoids est supérieur ou égal à 40% de son poids de forme est 2 fois plus susceptible de mourir prématurément par comparaison à un individu de corpulence normale.

Voici un aperçu des principales conséquences de la prise de poids :

Les maladies cardiovasculaires et Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC)

Les troubles les plus fréquemment observés chez les personnes en surpoids, tels que l’hypertension artérielle et des niveaux élevés de cholestérol, ont tendance à survenir conjointement. Ces 2 troubles peuvent entraîner des problèmes de santé simultanés, à savoir les maladies cardiovasculaires et l’AVC

Parmi ces problèmes, figure l’athérosclérose, un rétrécissement des artères conduisant à la formation d’un caillot de sang artériel. La plupart des accidents vasculaires cérébraux sont précédés d’athérosclérose. Cette dernière est accélérée par l’hypertension artérielle, un taux de cholestérol élevé et un manque d’exercice, qui sont directement liés à l’obésité. Cette corrélation a fait de l’obésité le deuxième facteur de risque de déclenchement des accidents vasculaires cérébraux.

Le diabète

Le surpoids et l’obésité sont si étroitement liés au diabète que les experts ont inventé le terme « diabésité » pour décrire le phénomène. Environ 90% des personnes atteintes de diabète de type 2, la forme la plus courante de la maladie, sont en surpoids ou obèses.

Un niveau de sucre élevé dans le sang, soit la caractéristique principale du diabète, est aussi l’une des caractéristiques du syndrome métabolique. Si le diabète n’est pas traité ou s’il est mal contrôlé, le diabète peut entraîner un certain nombre de graves problèmes de santé, notamment une insuffisance rénale, une cécité, et une amputation du pied voire de la jambe.

Le cancer

Certains experts estiment que l’obésité est la deuxième cause de décès par cancer, après le tabagisme. Une étude menée par l’American Cancer Society a suivi plus de 900 000 personnes pendant 16 ans. Cette étude a démontré un lien entre l’excès de poids et de nombreux cancers.

Parmi les résultats, on a pu relever que, chez des personnes âgées de 50 ans et plus, le surpoids ou l’obésité sont observés dans 14% des cas de décès par cancer chez les hommes, 20% chez les femmes. Chez les hommes comme chez les femmes, un IMC très élevé a été associé à un risque plus élevé de mourir d’un cancer de l’œsophage, du colon et du rectum, du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas ou des reins.

La dépression

Si la dépression et la prise de poids sont si étroitement liées, c’est que la partie du cerveau responsable de l’émotion, le système limbique, contrôle également l’appétit. Lorsque cette partie du cerveau est perturbée chez un individu en dépression, l’appétit se trouve lui aussi perturbé.

De plus, les problématiques liées à la gestion du poids elle-même peuvent être déprimantes. Vous pouvez prendre du poids, ce qui vous déprime, puis vous réfugiez dans la nourriture pour vous consoler. C’est un cercle vicieux.

En outre, certains médicaments utilisés pour traiter la dépression peuvent avoir des effets secondaires sur le poids, soit provoquer une perte de poids, soit une prise de poids.

Pharmassimo vous invite à consulter sa fiche santé sur le traitement Xenical 120mg si vous souhaitez perdre du poids. Un autre traitement, avec un dosage plus léger de 60mg est également disponible et ne nécessite pas d’ordonnance, Alli Orlistat.

Cela pourrait aussi vous intéresser...