Que faut-il faire pour résoudre le problème ?

Si les pilules contraceptives n’ont pas un taux d’efficacité de 100%, c’est surtout parce que les femmes oublient souvent de les prendre ou les perdent. Chaque année, on recense des milliers de cas de grossesse non planifiées, en raison de l’échec des méthodes de contraception habituelles.

Si vous vous retrouvez dans ce cas, sachez qu’il existe des solutions permettant de régler le problème. A travers cet article, nous vous dévoilons la marche pour solutionner sereinement tout ceci.

Ce qu’il faut faire en cas d’oubli

La procédure en cas d’oubli de la pilule dépend de la nature de celle-ci, c’est-à-dire qu’elle diffère selon que la pilule soit œstro-progestative ou micro-progestative. Consultez d’abord la notice pour déterminer le type de pilule, puis évaluez la durée du retard que vous avez par rapport à l‘heure normale de la prise.

  • S’il s’agit de Cerazette ou d’une pilule œstro-progestative, il faut que vous restez dans la marge des 12 heures pour que son efficacité soit toujours opérationnelle
  • Si vous utilisez une pilule micro-progestative, ce délai est de 3 heures, au-delà duquel il y a un risque de grossesse.

Si donc la durée de votre retard est dans ces délais, vous n’avez qu’à prendre la pilule suivante sans vous en soucier.

Si vous avez accusé d’un retard d’une durée de plus de 3h ou 12h selon le type de pilule, il vous faudra une pilule du lendemain si vous avez eu une relation sexuelle sans protection dans les 5 jours qui précèdent celui de votre oubli. Aussi, vous devriez utiliser le préservatif durant les deux prochaines semaines suivant si vous envisagez avoir des relations sexuelles.

Oubli de pilule : pourquoi cette situation de crise ?

Les raisons qui justifient les cas d’oubli de pilules ont été analysées par une Université Américaine, qui a effectué des recherches sur 141 femmes.  Parmi les raisons évoquées, il y a le souhait irréaliste de devenir mère ou le besoin de rapprochement avec un nouveau partenaire. Il a également été statué, par hypothèse,  que ce sont des femmes ayant entre 30 et 35 ans qui ont le plus souvent tendance à oublier leurs pilules. Aussi, il a été admis que ce sont habituellement les premières plaquettes, en mode reprise, qui sont oubliées.

Nos 5 conseils pour garder à l’esprit la prise de votre pilule

Pour éviter les oublis répétitifs de la pilule qui vous exposent à des risques de grossesse non souhaités, nous vous dévoilons 5 astuces pouvant vous aider.

  • Prenez la pilule au moment d’une activité phare de votre journée : pourriez-vous sortir sans vous brosser les dents ? sortiriez-vous sans mettre une touche de maquillage ? si la réponse à ces questions est non, eh bien vous devriez mettre votre pilule à côté de ses objets. Prenez votre pilule juste après avoir brossé les dents ou avant votre maquillage pourrait vous aider à ne plus oublier
  • Pensez à mettre l’alarme sur votre Smartphone : aisé et pratique, cette méthode offre une garantie satisfaisante. L’idéal, pour l’optimiser, est de programmer la sonnerie pour le matin ou en soirée. Ainsi, vous n’êtes pas perturbés au travail
  • Optez pour une application mobile : elles sont nombreuses et vous offrent des infos détaillées sur votre cycle et les divers types de contraceptifs qui pourraient vous intéresser. Pour le rappel de votre pilule, ces applis sont de véritables accompagnatrices au quotidien. Parmi les plus en vogue, il y a :
  • MyPill : gratuite, disponible sur iPhone
  • Ma pilule : gratuite, disponible sur iPhone
  • La pilule : coût (1,99€) disponible sur iPhone
  • iPilule : gratuite, disponible sur iPhone et Androïd
  • Lady Pill Reminder : gratuite, disponible sur Androïd
  • Sortez avec l’autre plaquette de la pilule : cela vous permettra de la prendre au cas où vous finirez la soirée plus tard que prévu. Vous ne resterez donc plus focalisé sur la pilule laissée à la maison
  • Gardez votre ordonnance dans votre sac pour sortir. Grâce à elle, vous pourriez vous réapprovisionner à la pharmacie si vous avez perdu l’autre pilule.

5 méthodes contraceptives en remplacement de la pilule

Si vous avez tendance à oublier votre dose quotidienne de pilule régulièrement, il est peut-être temps d’envisager d’autres méthodes contraceptives.

La prise quotidienne de la pilule peut être encombrante pour certaines femmes. Si vous le souhaitez, plusieurs autres alternatives sont disponibles pour vous satisfaire.

  • L’anneau vaginal ou anneau contraceptif (Nuvaring) : c’est un anneau en plastique ayant un diamètre de 6cm, que l’on intègre dans le vagin. L’univers humide et chaud du vagin déclenche la diffusion des hormones qu’il contient et qui servent à la protection contre une grossesse non désirée.
  • Le patch contraceptif : c’est un contraceptif sous forme de timbre que l’on colle sur la peau afin qu’il diffuse ses hormones. Il contient de l‘estradiol et du progestatif.
  • Le DIU ou le stérilet : c’est un dispositif en forme de T que l’on dispose dans la cavité utérine. Il offre très peu de praticité, mais fait partie des contraceptifs les plus efficaces. On estime même son efficacité à 100%.
  • L’implant contraceptif : c’est une méthode contraceptive qui, une fois mise en place, peut être efficace pendant 3 ans. L’implant se place sous la peau, le plus souvent du bras, et offre une praticité assez recommandable.
  • L’injection contraceptive : c’est un contraceptif administré par la piqure. Seul un médecin a habileté à le faire et son utilisation est soumise à des restrictions à cause de son rôle dans l’univers hormonal. Une injection contraceptive a une durée d’efficacité de 3 mois.

Quels sont les modes de contraception d’urgence disponibles ?

En cas d’oubli ou de perte de pilule, précédant une relation sexuelle ou en cas de rupture de préservatif, il est conseillé de recourir à un contraceptif d’urgence pour limiter les risques de grossesse. A cet effet, les pilules du lendemain et de surlendemain sont les plus conseillées, en raison de leur action rapide et de leur taux d’efficacité. Elles sont à prendre de façon ponctuelle, dans un délai de 12 à 72h suivant l’acte sexuel.

En France, vous avez le choix entre la pilule EllaOne et Norlevo.

EllaOne a une durée d’action de 5 jours et a un taux d’efficacité de 98% si elle prise dans les 12h suivant l’acte.

Norlevo a une durée d’action de 3 jours et a un taux d’efficacité de 95% si elle prise dans les 12h suivant l’acte.

Après avoir pris la pilule d lendemain, vous devez utiliser les préservatifs si vous envisagez avoir d’autres relations sexuelles d’ici la venue de vos menstrues.

Comment faire pour avoir une pilule d’urgence ?

  • Pour les mineures, vous pouvez vous en procurer dans une pharmacie, chez l’infirmière scolaire ou dans un centre de planification. La pilule vous sera offerte et ce, de façon anonyme.
  • Pour les étudiantes, ce sont les services universitaires de médecine préventive qui la fourniront. Elle est également gratuite.
  • Pour les femmes majeures, vous pouvez l’acheter en pharmacie, que vous ayez ou non une prescription médicale. Néanmoins, vous êtes remboursés par l’Assurance Maladie à hauteur de 65%, si vous acheter la pilule avec une prescription médicale

Pour en savoir plus sur la démarche à suivre en cas d’oubli, faites un tour sur les liens ci-dessous

Sur la contraception : www.choisirsacontraception.fr

Sur l’oubli de pilule : www.g-oubliemapilule.com

Sur le planning familial : www.planning-familial.org/annuaire

Cela pourrait aussi vous intéresser...