L’évolution technologique impacte de manière positive tous les domaines de notre vie dont les plus importants, tels que la santé.

En effet, de plus en plus de personnes préfèrent désormais recourir à la télémédecine pour accéder plus facilement et à moindre coûts  à des soins de santé spécialisés. Outre la facilité d’accès aux soins, cette pratique présente bien des avantages sur lesquels il importe de s’appesantir. Qu’entend-on alors par télémédecine et quel impact majeur peut-elle avoir sur nos vies ?

L'évolution de la télémédecine | Infographie Pharmassimo

Qu’est-ce que la télémédecine et la consultation médicale à distance

La consultation médicale à distance ou télémédecine peut être définie comme étant le recours aux technologies de communication et d’information pour réaliser et faciliter divers actes médicaux. Une consultation médicale à distance peut par exemple permettre d’établir à distance le diagnostic d’un patient, d’assurer un suivi post thérapeutique pour un patient à risque ou encore de requérir l’avis spécialisé d’un autre professionnel de santé. Elle se décline en plusieurs actes que sont : la téléconsultation, la télésurveillance médicale, la télé-expertise la téléassistance médicale et la régulation médicale

La téléconsultation

Elle a pour principal but de mettre en relation et ce à distance, un patient et un professionnel de la santé. Ce dernier pourra ainsi effectuer une consultation et établir par la suite un diagnostic en fonction des informations reçues.

La télésurveillance médicale

Il s’agit ici de permettre à un professionnel de la santé d’interpréter à distance les informations et données indispensables au suivi médical d’un patient. Dans certaines circonstances, le professionnel peut prendre des décisions médicales pour une meilleure prise en charge du patient.

La télé-expertise

La télé-expertise médicale permet au professionnel de la santé de prendre à distance l’avis de plusieurs autres professionnels de la santé en raison de leurs compétences et spécialités. La finalité du recours à la télé-expertise est de fournir au patient une meilleure prise en charge.

La téléassistance médicale

Elle permet à un professionnel de la santé d’assister à distance l’un de ses collègues pendant que celui-ci est entrain de poser un acte médical.

La régulation médicale

Elle permet aux médecins des centres d’urgence d’établir un premier diagnostic par téléphone dans le but de déterminer la réponse adaptée à un patient ayant besoin de soins en urgence.

Chiffres-clés sur la télémédecine

L’internet étant désormais très facile d’accès, on note qu’une grande majorité d’internautes préfèrent recourir à des sites de médecine pour avoir un avis immédiat sur diverses pathologies. Après un sondage réalisé en France, 30% de français déclarent avoir recours au net pour obtenir des informations médicales. Dans le même temps, 96% de professionnels de la santé affirment recourir eux aussi aux services de Google pour obtenir des informations sur certaines maladies. Ce recours massif à la télémédecine est dû à plusieurs raisons. En effet, plusieurs personnes préfèrent se tourner vers la télémédecine car cela leur permet d’avoir un meilleur accès aux soins surtout en ce qui concerne les personnes vivant dans des zones isolées. La consultation médicale à distance permet aussi aux patients souffrant de pathologies chroniques d’avoir un meilleur suivi médical. Dans les situations d’urgence, la télémédecine favorise une prise en charge plus rapide des patients ayant besoin d’une expertise médicale (AVC, traumatismes crâniens…). Il est par ailleurs réconfortant pour beaucoup de savoir qu’ils sont en mesure de bénéficier d’un avis médical où qu’ils soient et en tout temps sans avoir à prendre rendez-vous au préalable avec un médecin.

Les enjeux de l’e-santé

Les enjeux de l’e-santé sont en majeure partie du domaine économique, organisationnel et démographique. En ce qui concerne les enjeux économiques, l’on attend de la télémédecine qu’elle soit une alternative plus avantageuse pour les personnes malades en leur réduisant notamment le coût des transports et des soins. Pour ses promoteurs, la télémédecine apparait alors comme un instrument pouvant contribuer efficacement à la maitrise des dépenses de santé.

Etant donné que le corps médical souffre d’un manque de personnel, l’e-santé permettrait de combler ce vide en répondant aux besoins en soins médicaux des personnes se trouvant aussi bien en agglomération que dans les zones reculées. Par ailleurs, le principal enjeu organisationnel de l’e-santé est de favoriser l’évolution des pratiques médicales en procédant à la modification des relations entre les professionnels de la santé et leurs patients.

La révolution de la télémédecine

Dans des pays où les déserts médicaux sont nombreux, la perspective de pouvoir consulter un médecin à distance où encore suivre à distance l’évolution d’une maladie chronique est alléchante. C’est donc la raison pour laquelle la télémédecine suscite l’intérêt de bien de dirigeants. Désormais considérée comme une priorité nationale dans de nombreux pays, la télémédecine fait l’objet dans l’Hexagone de près de 350 expérimentations.

A titre d’exemple de la révolution de la consultation à distance, l’on peut évoquer deux solutions globales de proximité lancées récemment : la Consult Cabin conçue par H4D et la CheckFlash conçue par Stream Vision. Ces deux appareils ont été conçus dans le but de renforcer l’accompagnement sanitaire. Ils sont en effet tous les deux en mesure de fournir en un temps record un bilan de santé complet et de réaliser une téléconsultation par webcam. L’efficacité de la Consult Cabin a par ailleurs été testée dans une caserne d’urgences, plusieurs résidences pour personnes âgées et dans un service d’urgence. Au vu de ses résultats probants, elle pourrait bientôt être installée dans des mairies et dans des établissements d’hébergement pour personnes âgées (Ehpad).

Opportunité de la télémédecine pour l’Afrique

Depuis plusieurs années déjà, les pratiques médicales via internet se développent sur presque tout le continent africain. Au regard de l’insuffisance de couverture médicale dont souffrent la majorité des pays africains, la télémédecine apparait comme une véritable opportunité pour pallier au manque de soins. Dans un premier temps, la consultation médicale à distance permet de faciliter l’accès à des soins spécialisés et de qualité aux africains. En outre, elle permet aux populations se trouvant dans des zones un peu reculées d’accéder à des soins sans avoir à parcourir de longues distances. Outre l’accès aux soins de qualité, la consultation à distance leur permet donc d’économiser sur les frais de transport.

En Afrique, la télémédecine permet également d’assurer une meilleure surveillance des épidémies comme le paludisme par exemple qui se répandent très vite. En dehors des patients, la télémédecine est aussi une réelle opportunité pour les médecins africains d’obtenir l’expertise de leurs collègues se trouvant dans diverses régions. En effet, dans de nombreux centres de santé des pays en développement, il est rare de trouver des médecins spécialisés dans divers domaines. La consultation médicale en ligne vient pallier à ce manque en permettant aux professionnels de santé de pouvoir prendre l’avis de leurs collègues sur tel ou tel cas afin de prodiguer les soins adéquats.

L’initiative d’AXA sur la consultation médicale à distance

Dans l’optique de toujours proposer à sa clientèle des services innovants à coûts réduits, l’Assureur AXA  pense se lancer à partir de 2016 dans la télémédecine. Ce service de télémédecine consistera à assurer à tous les clients, un accès à des médecins tous les jours peut importe l’heure. Ces médecins seront payés par AXA et leur principale mission sera de fournir des conseils aux patients en fonction des informations que ces derniers leur fourniront par téléphone.

S’il arrivait que le diagnostic du patient nécessite un examen physique, le rôle du médecin sera de l’orienter vers son médecin traitant. De même, Dans le cas où la situation d’un patient relèverait d’une urgence médicale, le médecin contacté devra diriger ce patient vers le 15. Les renouvellements d’ordonnance, les certificats médicaux ou encore les arrêts de travail ne seront par contre pas du ressort de ces médecins. Il est par ailleurs important de préciser que l’entretien ayant lieu par téléphone entre le patient et le professionnel médical sera protégé par le secret médical. Le compte-rendu de la communication quant à lui ne sera envoyé au médecin traitant qu’avec l’accord préalable du patient.

Cette initiative d’AXA n’est cependant pas du goût du Conseil de l’Ordre médical. Pour ce dernier, le fait qu’un médecin soit payé pour donner des conseils de santé par téléphone est une aberration étant donné qu’en temps normal ce genre de conseils est fourni gratuitement par le médecin lambda. Le Conseil de l’Ordre ne voit également pas l’utilité de faire recours aux services d’un médecin par téléphone si l’on doit ensuite se rendre chez son médecin traitant pour se faire soigner ou obtenir une ordonnance médicale.

Véritable progrès dans l’univers de la technologie, la télémédecine est devenue une opportunité pour les patients de bénéficier à distance des soins adéquats. Pour les médecins, c’est une porte d’accès à l’expertise de leurs collègues dans diverses branches de la médecine. Que plusieurs personnes adoptent cette pratique, c’est dans une bonne démarche qui permet aux uns et autres d’économiser leurs temps et ressources financières, tout en ayant accès au meilleur de la médecine moderne.

Cela pourrait aussi vous intéresser...

12 Comments

  1. Jeanne

    j’avoue que la télémédecine pour les personnes habitant dans des villages et ne pouvant pas consulter un médecin peut être intéressante mais pour les autres je n’en suis pas certaine.
    Je ne suis pas sûre que les médecins adoptent cette nouvelle pratique, même si la télémédecine peut permettre de comprendre de nombreux symptômes, dans la plupart des cas, le médecin doit véritablement voir son patient.
    Je n’ai certainement pas toutes les cartes en mains mais voilà pour moi c’est assez limité.

    Reply
    • La rédac

      Bonsoir Jeanne, vous avez raison, cette pratique est en tout point limitée. Le recours à la télémédecine ne doit en aucun cas remplacer la visite chez son médecin.

      Reply
  2. Sylvain

    perso je fais partie des personnes qui n’aiment pas aller chez le médecin pour un oui ou pour un non. Quand je peux éviter d’y aller je le fais. Si j’ai différents symptômes, je sais que c’est pas toujours la meilleure chose à faire mais je vais d’abord me renseigner sur divers sites Internet. Le but est simplement d’identifier le problème et de voir si je peux le résoudre tout seul. Je n’ai jamais eu de gros soucis, si je vois que mon problème est plus important, bien entendu j’irais chez le médecin sans attendre.
    La télémédecine est une bonne alternative mais il faut faire attention, on peut vite se faire peur sur des sites peu sérieux.

    Reply
    • La rédac

      Bonsoir Sylvain, effectivement, comme la plupart des sites, il en existe des respectueux, d’autres nettement moins. Nous devons prendre du temps et vérifier si les informations présentes sur les sites médicaux ou de télémédecine sont correctes ou non.

      Reply
  3. Bruno

    c’est ça le problème, dès que tu commences à rechercher des infos médicales sur internet parce que tu penses que tu es malade, que tu ne vas pas bien, tu vas tomber sur des trucs qui vont te faire encore plus peur. Pour moi il ne vaut mieux pas se renseigner seul mais demander à son médecin

    Reply
  4. Maxime

    Très bon article sur la télémédecine, merci à vous !

    Reply
  5. Laurent

    Tant qu’il y a un médecin qui vérifie la téléconsultation ! Ca doit pouvoir marcher, ça semble intéressant,

    Reply
  6. Sébastien

    oui mais si la téléconsultation est aussi simple il va y avoir des abus, comme toujours. J’espère au moins qu’il y aura des régulations

    Reply
  7. Gilles

    il faut que le système français change, se renseigner à distance n’engage à rien. Merci pour l’article

    Reply
  8. Jean-Baptiste

    ce genre de concept se multiplie de plus en plus. Il y a de plus en plus de systèmes ou d’applications qui proposent de dépister d’éventuelles maladies simplement via son téléphone.

    Reply
  9. Michel

    pour moi la technologie médicale n’est pas encore avancée pour complètement faire confiance à la télémédecine. Je n’imagine absolument pas les personnes âgées utiliser leur smartphone pour vérifier si elles sont en bonne santé, je ne suis pas contre la télémédecine mais on en est qu’au début je crois

    Reply
  10. Philippe

    ce que j’adore est les sites internet qui proposent de faire une consultation en ligne avec un médecin. ça dure environ une dizaine de minutes, exactement comme une consultation classique en face à face. on explique ses problèmes, le médecin écoute, réalise son diagnostic et si besoin de conseille le traitement à prendre.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>