Le désir et le rôle de la femme dans l’impuissance masculine

Impuissance masculine

L’impuissance masculine, ou dysfonction érectile, peut être d’origine psychologique. En effet, le mécanisme de l’érection ne dépend pas seulement de stimulations physiques, il suppose également que le système nerveux, qui reçoit les signaux d’excitation, soit en bon état de fonctionnement. Plus un homme est soucieux de la performance, plus le risque de dysfonction érectile est élevé.

C’est le cas des personnes ne rencontrant une impuissance que dans certaines circonstances. D’ailleurs, les hommes confrontés à une impuissance, pour des raisons psychologiques, continuent généralement à avoir des érections nocturnes ou matinales, preuves que la fonction physique n’a pas de trouble.

Si la dysfonction érectile est de fait un phénomène physique réservé au corps masculin, il serait malvenu de ne pas s’intéresser au rôle que joue la partenaire lorsque survient ce trouble. Cette question est fondamentale dans la recherche des facteurs de déclenchement ou de maintien de la dysfonction érectile, le mental étant très influencé par l’état d’esprit du couple.

Quand la relation conjugale est à l’origine de l’impuissance masculine

Un couple épanoui jouit de rapports sexuels privilégiés. A l’inverse, lorsque l’équilibre du couple n’est pas ou plus, la situation peut favoriser la survenance de l’impuissance, notamment :

  • Une mauvaise relation qui n’est pas à la hauteur des attentes de l’un des partenaires, voire des deux, est à prendre en considération dans les facteurs de déclenchement de l’impuissance masculine. Avant tout, Il faut s’assurer d’être heureux ;
  • Une dispute dans le couple peut également réduire le désir à néant ;
  • La routine entraine généralement une baisse du désir ;
  • L’infidélité ;
  • l’arrivée d’un enfant peut créer un déséquilibre dans le couple, en changeant la vision que l’homme a de la femme. La femme est vue comme une mère, non plus comme une maîtresse ;
  • Le changement de vision de l’homme sur sa partenaire peut aussi relever d’autres raisons, notamment suite à un changement physique ou d’attitude de sa partenaire. Une femme qui déciderait de changer de style vestimentaire pour surprendre son partenaire, réveiller son désir et ainsi espérer sauver son couple, pourrait au contraire perturber sa libido ;
  • Si la partenaire repousse son amant à plusieurs reprises, ce refus peut générer des craintes chez l’homme et conduire au phénomène d’impuissance.

La femme, victime de l’impuissance masculine

Lorsque l’impuissance se produit, l’homme est désemparé, frappé dans sa virilité. La femme peut elle aussi souffrir de la situation.

On peut distinguer trois situations dans lesquelles la femme est victime de l’impuissance masculine :

  • lorsque la femme s’auto proclame responsable de la défaillance de son partenaire. Elle estime qu’elle n’est pas suffisamment féminine et séduisante pour susciter le désir et peut envisager l’infidélité de son partenaire. Dans un tel cas, plus que l’impuissance, c’est la relation elle-même qui est ici visée. La femme attend beaucoup de la relation et non de l’acte sexuel isolé.
  • La femme peut être désignée victime par son amant, lorsque ce dernier a des croyances spécifiques sur le rôle de l’homme. A ses yeux, l’homme doit être dominant, maîtriser la situation alors s’il faillit, il est incompétent.
  • La femme peut également considérer qu’elle est victime et se plaindre auprès de son partenaire. Cette situation trouve son origine dans des conflits. Par exemple, suite à une infidélité du partenaire qui n’aurait pas été pardonnée ou un conflit professionnel.

Article modifié le :

Spécialisé en Urologie depuis une dizaine d'années, Romain n'aurait jamais imaginé au début de ses études en médecine qu'il choisirait cette direction. Nous désirions travailler avec Romain pour son expertise en Urologie. Pharmassimo traite de nombreux problèmes masculins dont la dysfonction érectile. De nombreux hommes sont affectés par ce problème, certaines causes sont physiques, d'autres sont psychologiques. Prendre une pilule bleue ne traitera pas tous les maux, le plus important est de comprendre la source du problème. Romain est l'un des auteurs les plus lus sur Pharmassimo.