Définition

L’herpès est une maladie virale, contagieuse et récurrente caractérisée par l’apparition de cloques groupées sur la peau. Jugée comme étant une maladie bénigne, mais incommodante, car source de gêne perpétuelle pour la personne touchée, on ne peut pas débarrasser radicalement du virus responsable de l’herpès. Une fois contaminé, on demeure porteur à vie !

On distingue principalement deux types de manifestation de l’herpès :

  • L’herpès labial : c’est la forme d’herpès la plus courante et se traduit par l’apparition de cloques sur la bouche et autour des lèvres, on les connaît plus sous l’appellation « bouton de fièvre »,. Contagieuse, elle peut se transmettre par un simple baiser dans les périodes de crise.
  • L’herpès génital : cette forme d’herpès se rencontre également régulièrement. Répertoriée dans la catégorie des Infections Transmissibles Sexuellement, elle se traduit par l’apparition de cloques douloureuses sur les organes sexuels. Cette forme se transmet habituellement par les rapports sexuels ano-génitaux ou génito-génitaux.

Causes et facteurs de risques

Contrairement aux idées reçues, l’herpès n’est pas dû à une mauvaise hygiène. En réalité, elle est due à la contamination du HSV ou « Herpes Simplex Virus », un virus appartenant à la famille Herpesviridae, responsable également de la varicelle et du zona.

On distingue deux types de virus pouvant causer l’herpès :

Le HSV-1

Dans 95 % des cas, ce virus est celui qui cause l’herpès facial et donc labial. On l’attrape généralement lorsqu’on entre en contact direct, peau ou muqueuse, avec la personne porteuse. Il y a donc risque de contamination élevée (environ 40 %) en cas de baisers, mais aussi en cas de rapports sexuels oraux.

Le HSV-1 se transmet essentiellement d’une personne à une autre, il peut également être propagé dans le corps entier par le porteur lui-même. Le cas est cependant très rare, car il faudrait que cette personne touche les lésions puis ses muqueuses buccales ou génitales pour qu’une transmission soit possible.

Le HSV-2

Le HSV-2 est le virus responsable de l’herpès génital. Il ne cause une infection virale faciale que dans 5 % des cas et ce, en cas de rapports urogénitaux. 

Ce type de virus n’est pas transporté par le sperme, autrement dit, une relation sexuelle en elle-même ne constitue pas une mode de transmission. La contamination se fait par contact direct avec les cloques, surtout si ces dernières ont éclaté. Les lésions sont effectivement particulièrement contagieuses, en particulier lorsqu’elles ne sont pas sèches. Mais même en dehors des périodes de crise, le risque d’être contaminé reste élevé voilà pourquoi l’abstinence est recommandée pendant la crise et l’usage de préservatif une fois qu’elle est passée.

Symptômes

En règle générale, les premières manifestations se révèlent quelques jours voire une semaine après le premier contact. Dans 50 % des cas pourtant, aucune manifestation n’est visible à la primo-infection..

Les symptômes d’un herpès labial

L’herpès labial est asymptomatique dans 90 % des cas. Lorsque le virus est actif, elle peut néanmoins se manifester par :

  • L’apparition de vésicules transparentes (cloques) en groupe autour des lèvres ;
  • Une importante fièvre, surtout chez les jeunes enfants.

Les cloques sont brûlantes et sont caractérisées par des démangeaisons. Elles deviennent progressivement jaunâtres et croûteuses et finissent par disparaître complètement au bout de deux semaines.

Les symptômes d’un herpès génital

En cas de crise, l’herpès génital se manifeste pendant une dizaine de jours et les symptômes peuvent persister jusqu’à trois semaines. Il est souvent caractérisé par :

  • Des picotements et des démangeaisons dans la région génitale ;
  • L’apparition de bouquets de vésicules transparentes dans la région génitale : sur le pénis, les fesses, l’anus et le scrotum chez l’homme et sur la vulve, les fesses, l’anus, le vagin et le col de l’utérus chez la femme ;
  • Des douleurs pendant l’émission d’urine ;
  • D’apparition de ganglions à l’aine, mais rarement.

Eventuellement, ces symptômes sont accompagnés de fièvre, de maux de tête, de sensation de fatigue et d’une perte de l’appétit.

Complications possibles

Les complications sont rares, mais on constate un risque élevé de méningo-encéphalite ainsi que de problèmes pulmonaires et digestifs chez les personnes immunodéprimées.

Traitements

Aucun traitement médical ne permet de traiter définitivement l’herpès. Le virus reste indéfiniment dans l’organisme du porteur et se réactivera en fonction de facteurs extérieurs tels que le stress, la fatigue, etc.

Qu’il s’agisse d’un herpès labial ou génital en conséquence, le traitement visera à soulager les symptômes, à les écourter voire à les empêcher.

Le traitement d’un herpès labial

Les médecins prescrivent généralement :

  • Du paracétamol pour calmer les douleurs ;
  • De la crème au penciclovir et à l’aciclovir à appliquer sur le bouton de fièvre pour freiner la poussée ;
  • D’autres médicaments tels que le Famciclovir et de Valaciclovir à prendre dès que les premiers symptômes apparaissent pour accélérer la guérison.

Le traitement d’un herpès génital

Pour traiter l’herpès génital, les médecins préconisent la prise de médicaments antiviraux. Administrés par voies orales, ces traitements à base d’aciclovir, de valaciclovir et de famciclovir sont donnés non seulement pour soulager les symptômes et pour hâter la guérison.

La prise de ces médicaments sur le long terme permet de :

  • Espacer la fréquence des crises, voire les arrêter une bonne fois pour toutes ;
  • Réduire les risques de transmission.

Les traitements contre les infections sexuellements transmissibles

BoiteNomLaboratoires
AciclovirPfizer
AldaraAldaraMeda
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est acheter-Azithromycine.png.AzithromcyineActavis
CondylineCondylineTakeda
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Diflucan.png.DiflucanPfizer
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Doxycycline-1.png.DoxycyclineActavis
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est flagyl-1.png.FlagylZontivia
ValtrexGSK

Contenu vérifié le 03/08/2021 par Dr. Christian Baillard, Conseiller médical indépendant