Définition

Communément appelée « Chaude-pisse » ou blennorragie, la gonorrhée est une infection transmissible sexuellement provoquée par la bactérie Neisseria Gonorrhoeae. Touchant beaucoup plus d’hommes que de femmes, elle se manifeste sur l’ensemble de l’appareil reproducteur et peut également provoquer des infections au niveau du rectum, de la gorge et des yeux.

Causes et facteurs de risque

Comme l’indique clairement sa classification, la gonorrhée se transmet essentiellement par voie sexuelle soit lors de rapports sexuels non-protégés. Rarement transmise par le biais d’un cunnilingus, la bactérie peut néanmoins être inoculée : 

  • lors de relations sexuelles orales d’où l’apparition de l’infection au niveau de la gorge ;
  • lors de relations sexuelles anales d’où l’apparition de l’infection au niveau du rectum.

La gonorrhée peut également être transmise de la mère à son bébé au moment de l’accouchement, ce qui explique l’apparition de l’infection au niveau des yeux pour la plupart des nourrissons.

Symptômes

Les symptômes sont différents chez les hommes et chez les femmes.

Les symptômes de la gonorrhée chez l’homme

Chez l’homme, les premiers symptômes apparaissent souvent deux jours à deux semaines suivant le contact avec la bactérie. L’infection se manifeste généralement par :

  • Des douleurs et des sensations de brûlure pendant l’urine ;
  • Un écoulement jaunâtre et purulent du pénis ;
  • Une douleur aux testicules ;
  • Des douleurs, des écoulements, des picotements et des saignements à l’anus ;
  • Des douleurs, des gonflements et la présence de pus dans la gorge.

Les symptômes de la gonorrhée chez la femme

Les symptômes de la gonorrhée sont moins évidents chez la femme, car ils n’apparaissent qu’une vingtaine de jours après le contact avec la bactérie. Chez la femme, l’infection sexuelle se manifeste par :

  • Dans saignements vaginaux en dehors des rapports sexuels et en dehors des périodes menstruelles ;
  • Des douleurs et des sensations de brûlure pendant l’urine ;
  • Des pertes vaginales abondantes, jaunâtres et quelques fois sanguinolentes ;
  • Des douleurs, des écoulements, des picotements et des saignements à l’anus.

Les symptômes de la gonorrhée chez le nouveau-né

Transmise de la mère à l’enfant au moment de l’accouchement, chez le nouveau-né, la gonorrhée se manifeste par la conjonctivite. Cette manifestation est cependant facilement traitée.

Complications

Lorsque la gonorrhée évolue de manière chronique, elle est particulièrement dangereuse, car évoluant en silence et progressivement, elle peut provoquer beaucoup de dégâts dont le plus important est la « stérilité ».

L’évolution de la gonorrhée chez la femme

Sans traitement, la blennorragie peut se propager vers le vagin et l’utérus et provoquer une MPI (Maladie Pelvienne Inflammatoire). La maladie peut également migrer vers les trompes de Fallope et provoquer une infection de ces dernières : la salpingite. À noter que la salpingite fait partie des principales causes de stérilité évitable. 

La gonorrhée peut également entraîner une grossesse ectopique, une périhépatite et dans la pire des cas, la stérilité ou la transmission au nouveau-né.

L’évolution de la gonorrhée chez l’homme

Chez l’homme, une blennorragie non traitée peut évoluer en :

  • Épididymite : inflammation des testicules ;
  • Prostatite : inflammation de la prostate ;
  • Gonococcémie disséminée : disparition totale des symptômes pendant quelques mois, suivie par la suite de fortes fièvres, de lésions sur la peau et de douleurs articulaires.

Traitements

Le traitement contre la gonorrhée est très simple et consiste en la prise unique d’un antibiotique tel que la Ceftriaxone, le Cefixime, le Ciprofloxacine et l’Ofloxacine. L’administration peut se faire par voie orale ou par injection intramusculaire selon les cas.

Les comprimés

Les comprimés sont généralement prescrits en supplément avec d’autres antibiotiques lorsque le médecin soupçonne également une chlamydia. La prise de doxycycline ou d’azithromycine est recommandée, car ces médicaments permettent de traiter les deux infections en même temps.

Si la patiente est enceinte ou a moins de 18 ans, la prise de Ciprofloxacine et d’Ofloxacine n’est pas recommandée. Seul le médecin traitant pourra prescrire le traitement adapté dans ce cas précis.

Chez les hommes, la prise de médicaments n’attendra pas les résultats des analyses et la confirmation du diagnostic. Dès lors que la gonorrhée est soupçonnée, le traitement devra commencer.

Remarques

Pour que le traitement soit efficace, le partenaire du malade doit également être traité, et ce, même s’il ne présente aucun symptôme. Et ce, afin d’éviter tout risque de récidive. 

Les traitements contre les infections sexuellements transmissibles

BoiteNomLaboratoires
AciclovirPfizer
AldaraAldaraMeda
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est acheter-Azithromycine.png.AzithromcyineActavis
CondylineCondylineTakeda
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Diflucan.png.DiflucanPfizer
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Doxycycline-1.png.DoxycyclineActavis
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est flagyl-1.png.FlagylZontivia
ValtrexGSK

Contenu vérifié le 02/08/2021 par Dr. Christian Baillard, Conseiller médical indépendant