Chlamydia

Définition

La Chlamydia est une infection transmissible sexuellement. Touchant aussi bien les hommes que les femmes, elle tient son nom de la bactérie qui la cause, la « Chlamydiæ Trachomatis ». La chlamydia est le cas d’ITS bactérienne la plus fréquente chez les jeunes de 16 à 24 ans. En France, 1.4 % des hommes et 1.6 %, des femmes en souffrent.

Causes et facteurs de risques

La Chlamydiæ Trachomatis se transmet lors de rapports sexuels non protégés. La bactérie est effectivement inoculée grâce à tout échange de liquides biologiques ou au contact de muqueuses génitales, anales ou orales. Elle peut également infecter le fœtus si sa mère souffre de chlamydia. Mais à l’instar des adultes, chez les nouveau-nés, l’infection ne se manifeste pas par des souffrances au niveau génital, mais par des troubles respiratoires ou oculaires.

La contamination à la bactérie Chlamydiæ Trachomatis est favorisée par plusieurs facteurs :

  • L’âge ;
  • Les multiples partenaires sexuels ;
  • Les partenaires infidèles ;
  • Le non-usage de préservatif ;
  • L’échange de jouets sexuels ;
  • La contamination par le VIH ;
  • La contraction d’une IST par le passé.

Symptômes

La chlamydia est une infection silencieuse qui ne présente que très rarement des symptômes. En effet, seuls 20 % des femmes et 50 % des hommes infectés présentent des signes de contamination, ce qui explique pourquoi cette maladie ne se diagnostique pas facilement. Les premiers symptômes apparaissent généralement dans les trois semaines suivant la transmission de la bactérie.

Chez l’homme, la chlamydia se manifeste par :

  • Des douleurs dans le scrotum ;
  • Des sensations et des démangeaisons au niveau du pénis ;
  • Des écoulements jaunâtres ou blanchâtres sortant du pénis ;
  • Des rougeurs et des gonflements au niveau de l’appareil génital ;
  • Des douleurs et des sensations de brûlure pendant la miction ;
  • L’épididymite, une inflammation du canal servant au conduit du sperme ;
  • La prostatite, une inflammation de la prostate.

Chez la femme, la chlamydia se manifeste par :

  • Des douleurs et des sensations de brûlure pendant la miction ;
  • Des écoulements et des pertes vaginales de couleurs jaunâtres ;
  • Des saignements post-coïtaux ou en dehors des menstruations ;
  • Des douleurs pendant les relations sexuelles ;
  • Des douleurs pelviennes.

Chez le nouveau-né ayant été infecté par la mère, la chlamydia se manifeste, dès le premier mois, par :

  • Une conjonctivite ;
  • Une pneumonie.

Complications possibles

Sans traitement, la chlamydia peut entraîner d’autres maladies plus ou moins graves.

Chez l’homme, elle peut entraîner :

  • Une prostatite c’est-à-dire une inflammation de la prostate.
  • Une épididymite qui correspondant à une inflammation de l’épididyme, qui n’est autre que le conduit qui permet le transport du sperme à l’éjaculation. 

Chez la femme, elle peut entraîner :

  • Une salpingite aigüe, une maladie inflammatoire et infectieuse touchant les trompes ;
  • Des grossesses ectopiques ainsi que des grossesses tubaires ;
  • Une maladie pelvienne inflammatoire ainsi que des douleurs pelviennes chroniques.
  • Un ralentissement de la croissance du fœtus, un accouchement prématuré dû à la rupture des membranes, un avortement spontané ou un MFIU (Mort fœtale In Utero) chez la femme enceinte.

Chez les deux sexes, si elle n’est pas décelée et traitée à temps, la chlamydia peut provoquer :

  • Le syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter, une inflammation provoquée par la propagation de l’infection dans les articulations ;
  • Une contamination au VIH ;
  • Une pneumonie ;
  • Une conjonctivite ;
  • L’infertilité.

Traitement

La chlamydia se traite très facilement et dans les cas les moins graves, on en guérit après la prise d’un comprimé uniquement. Le traitement de ce type d’ITS consiste en la prise d’antibiotiques, généralement par voie orale. Selon la gravité de l’infection, le médecin peut prescrire :

  • De l’Azithromycine à 1 gramme, pour une prise unique.
  • De la Doxycycline à 100 mg, pour deux prises par jour pendant une semaine.
  • L’Érythromycine pour les patientes enceintes, les nouveau-nés infectés et pour les patients souffrant d’intolérance à la tétracycline.

À noter que le traitement concerne aussi bien le patient que son partenaire, et que pendant toute sa durée, toute relation sexuelle est interdite, à moins d’utiliser un préservatif.

Date de mise à jour :