Les IST : définitions, causes et manifestations

ISTDe nos jours, les IST sont de plus en plus fréquentes,  particulièrement dans les pays les plus industrialisés. Elles sont pour la plupart observés chez les jeunes, les femmes et les homosexuels masculins. Malgré l’évolution scientifique pour l’éradication des IST, beaucoup d’entre elles persistent et continuent de nuire à la santé, car elles sont très dangereuses. Maladies des actifs sexuels par excellence, elles sont contractées par divers moyens, dont le plus important reste les relations sexuelles.

Les IST : le danger qui guette les actifs sexuels

Une IST (infection sexuellement transmissible) est une infection qui se transmet entre partenaire au cours des rapports sexuels. Autrefois appelées MST (Maladies Sexuellement Transmissibles), elles ont changé de dénomination en raison de la capacité de leurs porteurs à vivre sous une identité muette. Un individu peut être porteur de microbes, qu’il ne développera pas nécessairement comme une maladie. Les infections ne sont pas toujours remarquables sur le corps humain, mais elles agissent de façon lente sur la santé et peuvent donner lieu en fin de compte a une maladie infectieuse appelé vénérienne. Chez les prostitués et les travailleurs de sexe, les IST constituent des dangers permanents, à moins qu’ils ne se protègent convenablement. Les maladies tels que : la  gonorrhée, la chlamydia, le chancre mou, l’herpès génital, le trichomonas, la syphilis… sont tous transmis par les voies sexuelles, principales modes de contraction des IST.

Causes et facteurs de risques des IST

Dans la majorité des cas, les manières de contaminations sont semblables à celles du VIH, c’est-à-dire le sexe. Un partenaire sexuel atteint d’une IST le transmet automatiquement à l’autre lors des relations sexuelles non protégées. Néanmoins, on note également certains modes de contamination tels que les baisers profonds, la salive et les échanges de sous vêtements. Les IST se transmettent par la pénétration sexuelle mais aussi par le contact sexuel sans pénétration. C’est un risque que courent tous les partenaires sexuels qui ne sont pas informés, non seulement de leur statut, mais aussi celui de ceux avec qui ils ont des relations sexuelles. Cette information est importante, car, les IST ne sont toujours pas faciles à détecter, surtout au début.

Symptômes et complications possibles des IST

La dangerosité des IST se trouve notamment dans leur caractère asymptomatique. Il est quasiment difficile, voire impossible de deviner qu’une telle personne est infectée, surtout chez les femmes. Cependant, certains signes anormaux sur le corps, comme des rougeurs, irritations, douleurs au bas-ventre, écoulement vaginal ou urétral, brûlures en urinant, ganglions à l’aine, ulcérations ou boutons et petites verrues…, sont le plus souvent causés par une IST, mais pas toujours. Quels que soient les signes d’alerte, il faudra consulter un médecin qui fera le diagnostic et prescrira le traitement nécessaire. De la même manière, les personnes qui ont des partenaires sexuels présentant des symptômes IST doivent consulter un médecin pour en avoir le cœur net. Les IST peuvent entrainer quelques complications si elles ne sont pas bien soignées. Parfois, les symptômes disparaissent sans que l’infection en elle-même ne soit éliminée. C’est le cas par exemple de l’Herpès, de la Syphilis et de l’Hépatite dont les symptômes peuvent disparaître et apparaître à tout instant. Le mieux est de suivre le traitement prescrit par le médecin de façon rigoureuse.

Prévention et traitement des IST

Les infections sexuellement transmissibles peuvent facilement se propager d’une personne à une autre par contact sexuel non protégé.

La meilleure manière de prévenir une IST est de se protéger lors des relations sexuelles. Le préservatif est la méthode la plus efficace dans ce genre de situation. Mais la vraie prévention se trouve au niveau du dépistage. Il est important que vous connaissiez celui ou celle avec qui vous tenez des rapports sexuels. En outre, il faudra faire attention à ne pas se souiller avec le sang d’une personne infectée, échanger ses sous vêtements ou encore embrasser profondément cette personne. Le cunnilingus est une pratique sexuelle à éviter. Toutes ces précautions restent délicates et ne portent leurs fruits qu’en cas de dépistage des deux partenaires. Par ailleurs, si vous ressentez des signes d’IST, faites vous dépister afin d’éviter à vos futurs partenaires d’en contracter.

Les cas d’IST existent par millions dans le monde entier. Chaque jour, de nombreuses sont infectées, faute de précaution. Il urge de se faire dépister, de connaitre le statut de son partenaire et d’utiliser les préservatifs lors des relations sexuelles.

Les IST les plus communes aujourd’hui sont la chlamydia, la gonorrhée, l’herpès génital, les verrues génitales. Depuis quelques années, l’Europe constate une hausse des IST.

Les IST sont causées par des virus, des champignons ou bien encore des bactéries qui sont généralement souvent difficiles à traiter car elles sont repérables que très tard après le début des symptômes.

Le risque de souffrir d’une IST peut dans certains cas être augmenté via le changement fréquent de partenaires sexuels mais également via les rapports sexuels non protégés.

En cas de suspicion d’infection par une maladie transmise sexuellement, vous devez immédiatement consulter votre médecin. Une détection précoce du virus augmentera vos chances de guérison mais aura également pour avantage de réduire les risques d’infection chez vos partenaires sexuels.

Les maladies sexuellement transmissibles sont habituellement des virus ou des bactéries. Les infections bactériennes, telles que la chlamydia et la gonorrhée sont facilement traitées avec des médicaments. Des infections virales comme l’herpès génital peuvent être traitées en achetant Aciclovir et les verrues génitales sont incurables, leurs symptômes peuvent en revanche être traités par l’achat de Condyline. En conséquence, il est impossible de guérir complètement de ces maladies. Cependant, les symptômes peuvent être traités souvent rapidement et facilement.

Sources
  • Infections sexuellement transmissibles (IST) : ameli-sante.fr
  • Les IST sont des infections sexuellement transmissibles. Ce sont des infections provoquées par des bactéries, des virus ou des parasites : preventionist.org
  • IST : Principaux faits : who.int

Cela pourrait aussi vous intéresser...