Prévenir l’impuissance masculine

Anxiété, contrariétés, peur de l’échec sont autant de causes pouvant être à l’origine d’une dysfonction érectile. La dysfonction érectile, communément appelée « panne sexuelle », consiste en l’incapacité pour l’homme d’obtenir une érection satisfaisante. Elle se manifeste soit par une absence totale d’érection, soit  par une perte d’érection au cours d’un rapport sexuel. La rigidité de la verge est alors insuffisante pour mener à bien une pénétration.

Ce trouble gênant peut concerner les hommes de tout âge, il peut être occasionnel ou plus régulier, notamment en vieillissant. Ce mal, loin d’être marginal, toucherait plus de 40% des hommes à un moment de leur vie.

Après une dysfonction érectile, la tendance est à l’évitement des rapports sexuels, entraînant des effets néfastes le désir sexuel et, au-delà du sexe, sur l’harmonie dans le couple ou la confiance en soi.

Fort heureusement, il existe des moyens de prévenir les pannes sexuelles.

10 Conseils pour prévenir la dysfonction érectile

La dysfonction érectile plus couramment appelé l’impuissance est l’une des craintes les plus répandus chez les hommes. Mais s’il ne faut pas confondre cette pathologie avec la panne qui peut arriver à n’importe qui, à n’importe quel moment de la vie.

La dysfonction érectile à proprement parlé se caractérise par l’impossibilité répétée d’avoir une érection suffisamment ferme pour permettre la pénétration et de la maintenir.

Si le sujet reste encore tabou aujourd’hui, les hommes souffrants de problèmes érectiles sont loin d’être des cas isolés. Rien qu’aux Etats-Unis par exemple, on estime que 15 à 30 millions d’hommes en serait affecté. A l’échelle mondiale, on arrive même à des chiffres encore plus alarmant. 10 % des hommes seraient atteints de cette affection à un moment de leur vie. Comme on vous le disait, la dysfonction érectile est loin d’être un cas isolé. Et ces chiffres seraient même en augmentation.

Les problèmes d’érection sont généralement dus à :

Si vous devez faire face personnellement à ce genre de problème, ne restez pas les bras croisés. La santé sexuelle est très importante et des solutions efficaces existent. Divers médicaments sont en effet disponibles aujourd’hui. Ils permettent dans la grande majorité des cas de retrouver une sexualité satisfaisante. Mais avant même de penser à prendre des médicaments, pourquoi ne pas essayer de prévenir les problèmes d’érection ?

Voici dix conseils simple à appliquer pour éviter d’être affecté par l’impuissance masculine.

1/ Casser la routine

Et oui, aussi simple que ça : une invitation au restaurant, une nuit à l’hôtel, une sortie au cinéma en couple ! Tout événement qui vous permet de sortir de votre routine, toutes surprises agréables permet de vous déconnecter de votre quotidien, d’oublier les problèmes qui vous tracasse. Autant de facteur susceptible de relancer votre énergie sexuelle.

2/ Un régime alimentaire sain

On ne le dira jamais assez, mais votre santé passe par votre assiette, et la santé sexuelle n’est pas une exception. Aussi bizarre que ça peut vous paraître, bien manger contribue directement à être « performant » sous la couette. Vous devez favoriser des aliments bénéfiques pour votre cœur c’est à dire pauvre en graisse, sucre, sel. Le système circulatoire est en effet intrinsèquement lié au fonctionnement érectile. Autrement dit, préférez les fruits et les légumes à la graisse animale et aux pâtisseries.

3/ Avoir un poids-santé

A mettre en relation directe avec votre régime alimentaire, votre poids. Encore une fois, avoir un poids corporelle adapté à sa taille est très important pour le système cardiovasculaire et donc le système érectile. Pour un fonctionnement optimum, le pénis a besoin d’une bonne circulation sanguine. A l’inverse, une mauvaise circulation sanguine dû par exemple à l’obésité ou encore au diabète peut endommager le système circulatoire, notamment au niveau du pénis.

4/ Restez actif

C’est le trio indissociable : alimentation / poids / activité physique. Les trois piliers pour être en santé et donc prévenir les problèmes de dysfonction érectile. Une activité physique présente de nombreux avantages sur la vie sexuelle et même pour ceux qui ont un poids santé. Plusieurs études ont ainsi démontré que chez des hommes en bonnes santé, ceux qui pratiquent une activité sportive ont une probabilité plus faible de souffrir de problème d’érection. Mieux, l’activité physique améliorerait l’humeur et la libido. Autant de bons points.

5/ Dormir

Des études ont en effet démontré que le manque de sommeil peut être très préjudiciable pour obtenir une érection. Les experts ne savent pas encore comment expliquer cette relation de cause à effet mais il semblerait qu’être fatigué n’aide pas à avoir une érection. Il est donc conseillé d’avoir des relations sexuelles quand on est bien reposé pour éviter toute dysfonction.

6/ Le stress

Le grand mal de notre siècle affecte également la vie sexuelle de manière générale et plus précisément la qualité de l’érection. Le stress peut toucher n’importe qui, à n’importe quel âge. Il peut donc également entraîner des problèmes érectiles chez des hommes jeunes. Stress au travail, à la maison, au lit… La peur ou le stress de ne pas avoir d’érection… Donc, la meilleure chose à faire : relâchez la pression pour avoir une belle érection.

7/ L’alcool

Il s’agit d’être précis… L’ébriété affecte directement la performance sexuelle mais on ne peut pas parler dans ces cas-là de dysfonction érectile.

Visiblement une consommation d’alcool modérée n’aurait pas d’impact négatif sur les capacités érectiles. Une consommation excessive d’alcool, de manière chronique, a par contre des effets désastreux sur la santé de manière générale et sur les capacités érectiles en particulier.

8/ Stop au tabac

L’une des meilleures manières de prévenir les problèmes érectiles c’est de ne pas fumer. Le tabac peut en effet endommager les vaisseaux sanguins, notamment les plus petits particulièrement présents dans le pénis. Or les vaisseaux sanguins sont les principaux moteur de l’érection et de son maintien. Les fumeurs qui arrêtent le tabac auraient des érections plus fermes, érections qui seraient également obtenues plus rapidement.

9/ Dialogue au sein du couple

Evidemment ! Ne vous isolez pas, au contraire : parlez de vos problèmes érectiles ou de vos craintes sur le sujet avec votre partenaire. Le dialogue et la confiance en l’autre sont indispensables pour une bonne relation et donc une vie sexuelle épanouie.

10/ Evitez certains médicaments

Antidépresseur, diurétiques et autres médicaments peuvent directement agir sur votre libido et vos capacités sexuelles. Si vous suivez un traitement, vous devez impérativement en parler avec un professionnel de santé car certaines précautions ou adaptations peuvent être apportées.

Comme vous pouvez le constater à travers ces nombreux conseils, la meilleure manière de prévenir les problèmes de dysfonction érectile peut se résumer à un mode de vie sain. De plus, si les effets de ces changements d’habitudes mettent du temps à se faire sentir, n’oubliez pas que des médicaments adaptés peuvent vous donner un sérieux coup de main. Ces diverses options thérapeutiques sont aujourd’hui très efficaces.

Les facteurs diététiques

Lorsque les causes des dysfonctions érectiles sont diététiques, les prévenir passe par une bonne hygiène alimentaire afin de protéger les artères nécessaires à l’érection.

  • Le tabac

Le tabagisme est l’un des premiers facteurs de dysfonction  érectile. En s’attaquant aux vaisseaux et aux artères nécessaires à l’érection, il réduit les capacités sexuelles. En arrêtant de fumer, les risques de pannes sexuelles sont considérablement diminués. Les traitements sous prescription pour arrêter de fumer sont Champix et Zyban.

  • L’alcool

S’il peut désinhiber les plus timides, l’alcool, sur le long terme ou s’il est consommé abusivement, peut diminuer la testostérone.  Il est donc vivement déconseillé aux victimes de pannes sexuelles de réduire leur consommation d’alcool voire de l’interrompre purement et simplement.

  • L’hypertension, le diabète, le cholestérol

Les hommes souffrant d’hypertension, diabète ou cholestérol ont plus de risque de faire face à une dysfonction érectile. Pour les éviter, une alimentation saine et  équilibrée est indispensable. Il faut donc limiter sa consommation de sel, de sucre et de graisses et, dans la mesure du possible, pratiquer une activité sportive régulière.

A noter que des médicaments prescrits contre l’hypertension, le diabète ou le cholestérol peuvent favoriser la survenance d’une panne sexuelle. Si un traitement médicamenteux vous est prescrit dans un tel cas et que vous êtes sujet à la dysfonction érectile, parlez-en à votre médecin qui pourra éventuellement modifier le dosage. L’arrêt d’un médicament ne doit pas être décidé seul.

Les facteurs psychologiques

Les origines des dysfonctions érectiles sont majoritairement psychologiques.

Premières fois, timidité, quête de performance, ou encore baisse de désir peuvent freiner l’érection.

Jugée taboue, bien qu’ordinaire, la panne sexuelle mérite d’être dédramatisée. Pour ce faire, rien de tel qu’en parler, cela renforcera d’autant plus le couple. Le rôle de la partenaire est ici primordial, il ne s’agit pas de se moquer, de materner, ni même de culpabiliser. Il s’agit de rassurer et de faire face en commun à une situation, certes gênante, mais courante.

En plus de la communication, pimenter sa vie sexuelle peut également être bénéfique à la prévention de la dysfonction érectile. En effet, en multipliant les caresses ou en agrémentant le rapport de jeux sexuels, on évite de centrer le rapport (et le plaisir) sexuel sur la pénétration. L’atmosphère devrait donc être plus détendue.

Toutefois, si le trouble persiste, il ne faut pas le laissez s’installer. N’hésitez pas à consulter un médecin. Le médecin pourra déceler si le problème est de source psychologique ou physiologique. Dans le cas de la seconde option, le médecin pourra vous prescrire des traitements contre l’impuissance comme Viagra, Cialis, Levitra et Spedra.

A lire aussi sur Pharmassimo..

Les bienfaits du sperme Depuis plusieurs années, il y a une tendance croissante à utiliser les fluides corporels dans les cosmétiques et l’alimentati...
Norethisterone Norethisterone est un traitement médical permettant aux femmes âgées de plus de 18 ans de retarder leurs règles. Vous trouver...
Aldara Aldara, traitement des verrues génitales : présentation, posologie, effets secondaires et avis Vous trouverez sur Pharmassimo...
Pharmassimo Tous les jours nous entendons parler aux médias ou via nos proches de tels ou tels médicaments. Les personnes qui en parlent ...
Pourquoi Reductil a été interdit ?... Pourquoi Réductil a-t-il été interdit ? A l'origine Réductil était un médicament présenté comme étant très efficace ...
Cause de l’impuissance et rôle du p... La dysfonction érectile que l’on nomme plus couramment impuissance représente un véritable problème pour les hommes qui en s...

Date de mise à jour :

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>