Hypertension

Définition

L’hypertension artérielle (HTA) est un trouble cardio-vasculaire qui se traduit par l’élévation de la pression sanguine. Phénomène normal en situation de stress, d’émotion intense ou durant un effort physique plus ou moins important, il est considéré comme symptomatique lorsque la pression du sang sur la paroi des artères reste forte en permanence, même lorsque la personne est au repos.

La tension artérielle est dite « normale » lorsqu’elle se situe à environ 12/8 cmHg. Le premier chiffre correspond à la pression systolique (contraction du cœur) et le deuxième à la pression diastolique (relâchement du cœur). On parle d’hypertension lorsque la pression est supérieure à 14/9 cmHg, soit 14 mmHg de pression artérielle systolique et 9 mmHg de pression artérielle diastolique.

On distingue deux types d’hypertension artérielle :

  • L’hypertension primaire, la forme la plus fréquente, car on la rencontre dans 90 % des cas ;
  • L’hypertension secondaire.

Causes et facteurs de risques

Les causes de l’hypertension sont différentes selon qu’il s’agisse de la forme primaire ou secondaire.

Les causes de l’hypertension primaire

On parle d’hypertension artérielle primaire lorsque l’on ne trouve pas de causes plausibles pouvant expliquer l’augmentation de la pression sanguine. Le phénomène est alors attribué à plusieurs facteurs qui se sont accumulés pendant plusieurs années :

L’hypertension primaire est favorisée par l’âge. En règle générale, elle apparaît à partir de 35 ans chez l’homme et à partir de la ménopause chez la femme. Elle peut également être due à l’hérédité. 

Les causes de l’hypertension secondaire

On parle d’hypertension artérielle secondaire lorsque la hausse de la pression sanguine est due à des facteurs externes tels que :

  • La prise de médicaments : certains traitements à base de cortisones et d’hormones peuvent effectivement avoir comme effets indésirables l’augmentation de la pression du sang sur la paroi artérielle. En règle générale, à l’arrêt de la prise, la tension revient à la normale.
  • Une maladie sous-jacente : les maladies rénales, la grossesse pathologique ou l’apnée du sommeil peuvent provoquer une hausse de la tension artérielle. En les traitant, on fait également disparaître l’hypertension qu’elles provoquent.

Symptômes

L’hypertension artérielle est un « tueur silencieux ». Elle ne présente généralement aucun symptôme si bien que la majeure partie des personnes touchées ignorent tout de leur état jusqu’au moment où la pression sanguine est tellement élevée qu’elle ne peut être sans conséquence. Dans quel cas, elle se manifeste par :

  • Des maux de tête ainsi qu’une sensation de lourdeur au niveau de la nuque ;
  • Des vertiges et parfois, des bourdonnements dans les oreilles ;
  • Des engourdissements au niveau des extrémités (pieds et mains) ;
  • Une sensation de fatigue accompagnée de somnolence ;
  • Des nausées et des vomissements ;
  • Des troubles de la vue ;
  • De la confusion ;
  • Des palpitations.

Complications possibles

L’hypertension artérielle, lorsqu’elle n’est pas décelée à temps, ce qui est d’ailleurs souvent le cas, peut engendrer des conséquences très graves. Généralement, on ne la diagnostique que lorsqu’elle provoque une athérosclérose.

L’athérosclérose correspond au durcissement et à l’épaississement des artères suite à une pression sanguine trop forte. Elle provoque une diminution du débit sanguin et augmente le risque de thrombose, ce qui peut se répercuter sur plusieurs organes mal-irrigués du corps : le cœur, le cerveau, les yeux, les reins, etc.

L’infarctus du myocarde

Il y a risque élevé d’infarctus du myocarde lorsque la thrombose est située dans une artère irriguant le cœur. Le caillot va entraîner un manque d’oxygène, une angine de poitrine pour finir par la mort des cellules cardiaques d’où l’infarctus.

L’AVC

L’hypertension artérielle peut également provoquer un accident vasculaire cérébral, et ce, par le biais d’une thrombose, mais aussi par la rupture de la paroi artérielle soumise à une trop forte pression.

L’insuffisance rénale

L’hypertension artérielle peut également entraîner la mort progressive des cellules rénales et altérer le bon fonctionnement du rein. Avec le temps, la personne hypertendue pourra souffrir d’insuffisance rénale.

Les troubles visuels

Si les caillots obstruent les artères rétiniennes, la personne hypertendue peut souffrir de troubles visuels importants.

Traitements

On ne peut malheureusement pas guérir complètement et définitivement une hypertension artérielle. Les traitements proposés par les médecins visent ponctuellement à réduire la pression sanguine afin d’éviter toutes complications, et sur le long terme, à gérer la hausse de la tension.

Selon les cas et l’objectif attendu, les médecins peuvent prescrire :

  • Des diurétiques pour éliminer l’excès de sel dans le sang ;
  • Des bêtabloquants pour réduire la fréquence cardiaque ;
  • Des inhibiteurs calciques pour dilater les artères et réduire l’effort fourni par le cœur ;
  • Des inhibiteurs d’enzyme de conversion de l’angiotensine pour stopper l’effet de l’angiotensine, une hormone qui a pour effet de réduire le volume des artères ;
  • Des bloqueurs des récepteurs de l’angiotensine, pour empêcher la contraction des artères sous l’effet de cette même hormone.
  • Des vasodilatateurs, pour favoriser la dilatation des artères ;
  • Ainsi que des bloqueurs alpha, alpha-bêta, etc.

Date de mise à jour :

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>