Ultraproct est un traitement indiqué dans le soulagement des douleurs et irritations relatives à certaines affections, en l’occurrence les crises hémorroïdaires.

C’est un produit du Laboratoire Meadow, prescrit aussi bien pour les hémorroïdes internes qu’externes.  Grâce à sa composition, Ultraproct réduit la douleur liée à l’hémorroïde en un quart d’heure seulement, et tient durant 1 à 3 heures de temps.

Les crises hémorroïdaires sont principalement dues à la constipation. Pour les prévenir, vous devez changer votre alimentation et la rendre riche en fibres. Aussi, il est conseillé de boire au moins 1,5L d’eau par jour, en plus d’effectuer des activités physiques de façon régulière. Mais s’il arrive que vous subissiez les désagréments d’une crise hémorroïdaire, il existe des traitements efficaces parmi lesquels, figure Ultraproct.

Ultraproct est vendu sous ordonnance médicale. Le traitement est disponible sous forme de pommade de 30g et de suppositoires par paquet de 10 unités. Les avantages de ce médicament se résument en 2 points :

  • Il est d’une efficacité exceptionnelle dans le soulagement des douleurs, inflammations et irritations
  • Il est facile à administrer que ce soit sous sa forme de pommade ou de suppositoire

Cliquez ici pour consulter la fiche complète chez notre pharmacie partenaire

Les modes d’administration d’Ultraproct

La posologie d’Ultraproct est spécifique pour chaque patient, selon son état de santé et le niveau de la crise hémorroïdaire. Néanmoins, il y a une posologie standard.

  • Pommade Ultraproct

Habituellement, il est indiqué deux administrations de la pommade par jour, à raison d’une application chaque matin et soir. Pour le premier jour, le médecin peut vous indiquer plusieurs applications afin de vite calmer les manifestations de la crise hémorroïdaire. Dans tous les cas, la durée de traitement ne peut aller au-delà de 7 jours. Si juste après les premières applications, vous sentez déjà la guérison, vous ne devez pas arrêter les applications avant la durée indiquée par votre médecin. En revanche si après les 7 jours de traitement, les symptômes de la crise hémorroïdaire ne s’estompent pas, retournez voir le médecin pour qu’il vous indique un autre traitement.

Avant d’appliquer la pommade, nettoyer correctement la zone anale avec du savon doux puis séchez-la avec une serviette douce ou un sèche-cheveux. Nettoyez-vous également les mains avant de passer la pommade en fine couche sur la zone et un peu au fond de l’anus. Ne touchez pas les yeux et lavez-vous les mains après application.

Si la pommade vous a été prescrite pour des hémorroïdes internes, utilisez l’applicateur pour mieux insérer la pommade à l’intérieur du rectum. Pressez délicatement le tube en le ressortant pour être sûr que la pommade est à l’intérieur. Nettoyez l’applicateur après chaque administration.

  • Ultraproct suppositoires

En ce qui concerne les suppositoires, la posologie habituelle est d’un suppositoire par jour, idéalement après les selles. Pour le premier jour de traitement, le médecin peut indiquer une dose supplémentaire. Le médecin vous prescrira une posologie adaptée à votre cas ainsi que la durée de traitement requise. Dans tous les cas, cette durée ne peut pas aller de 7 jours. Ne stoppez pas l’utilisation des suppositoires, même si vous sentez une guérison avant la durée prescrite par le Spécialiste de Santé. En cas d’insatisfaction, ne prolongez pas la durée de traitement. Consultez plutôt le médecin pour qu’il vous oriente vers un autre traitement.

Avant de démarrer l’usage des suppositoires, mettez-les au réfrigérateur pour faciliter leur introduction. Le froid lui confère également des vertus anesthésiantes. Avant d’en insérer un, nettoyez correctement la zone anale, puis vos mains. Pour faciliter l’administration, tenez-vous debout puis mettez un pied sur un support. Ne touchez pas les yeux, et nettoyez vos mains après chaque insertion.

ATTENTION : ne doublez pas les doses prescrites, même en cas d’oubli d’une administration. Ce conseil est valable pour la pommade et les suppositoires. En cas d’oubli, administrez la dose au moment de votre rappel. Mais si ce moment se rapproche de celui de la prochaine dose, faites comme si de rien n’était et continuez juste le traitement.

Les composants d’Ultraproct

  • Pommade

Elle contient 3 principes actifs que sont le Triméthyllacétate de fluocortolone, la caproate de fluocortolone, et le chlorhydrate de cinchocaïne.

Au nombre des excipients, il y a Monoricioléate de polyéthylèneglycol 400, huile de ricin hydrogénée, alcool de cire, parfum de citrus rose (huiles essentielles de bergamote, d’orange, de rose, de géranium et de citronnelle, cétones, aldéhydes et esters aliphatiques et aromatiques), huile de ricin

  • Suppositoires

Les trois principes actifs sont le Triméthyllacétate de fluocortolone, la caproate de fluocortolone, et le chlorhydrate de cinchocaïne.

Les excipients sont les glycérides hémi-synthétiques solides.

Le mode de fonctionnement d’Ultraproct

Nous tenons à signaler qu’Ultraproct n’est réellement qu’un calmant efficace des manifestations de la crise hémorroïdaire qui, dans certains cas, arrive à l’éliminer. Pour soigner la pathologie elle-même, vous devez en connaitre les causes.

Le rôle d’Ultraproct est de calmer les symptômes, ce qu’il parvient à faire grâce à ses principes actifs. Le fluocortolone est un corticostéroïde célèbre dans l’atténuation de plusieurs types d’inflammation. Il anéantit l’injection, par l’organisme,  des substances chimiques qui engendrent des inflammations par la dilatation des vaisseaux sanguins. Cela a pour conséquence la réduction considérable des gonflements dans la zone.

La cinchocaïne est une substance anesthésique qui inhibe le flux nerveux au niveau des nerfs douloureux. La conséquence est l’anéantissement progressif des douleurs et des démangeaisons.

Les substances d’Ultraproct sont efficaces que ce soit sous forme de pommade ou de suppositoires.

Peut-on se fier à Ultraproct ?

Pour vite se soulager d’une crise hémorroïdaire, la consultation médicale est la première démarche à effectuer. Celui-ci pourra vous prescrire le traitement adéquat, qui calmera le plus vite possible des symptômes de l’hémorroïde.

Parmi les traitements les plus prescrits dans le cadre des crises hémorroïdaires, figure Ultraproct. C’est donc à juste titre qu’il est réputé être efficace. Les principes actifs qu’il contient rassurent déjà d’une action rapide sur les symptômes.

Dès le premier jour de traitement, vous remarquerez une amélioration de votre état, et ce, concernant tous les symptômes de la crise.  Ultraproct réduit les douleurs et inflammations, calme les irritations, et vous permet de vaquer sans plus tarder à vos occupations.

Les précautions liées à l’utilisation d’Ultraproct

Ultraproct est un traitement médicamenteux, par conséquent il comporte quelques indications restrictives. Vous ne devez pas l’utiliser si :

  • Vous êtes allergiques aux principes actifs ou excipients
  • Vous êtes en état de grossesse, à moins que le médecin vous en donne l’autorisation, estimant ainsi que les avantages en valent le coup
  • Vous êtes une femme allaitante, car le traitement passe dans le lait maternel
  • Vous n’avez pas encore 18 ans
  • Votre pathologie anale est liée à une infection bactérienne

En ce qui concerne les interactions médicamenteuses, rien n’a encore été signalé à l’heure actuelle des choses. Néanmoins, il est important que vous notifiiez au médecin les traitements que vous utilisez au moment de la consultation, que ce soit en vente libre ou sous prescription médicale.

Les effets secondaires liés à l’utilisation d’Ultraproct

Ils sont rares. Mais on retient :

  • La fragilité de la peau, qui s’amincit parfois
  • Des éruptions cutanées dues à l’hypersensibilité
  • Des démangeaisons

Prévenez le médecin si vous en faites la remarque. Et si vous ressentez un effet secondaire non signalé dans cet article, consultez quand même le médecin à ce sujet.

Pharmassimo répond à vos questions avant d’acheter Ultraproct

Voici, ci-dessous, une liste de questions fréquentes et communes à la plupart des utilisateurs des traitements contre les crises hémorroïdaires

Ultraproct est-il remboursé ?

Non la sécurité Sociale ne vous le rembourse pas

Ultraproct est-il soumis à prescription médicale ?

Oui, donc vous aurez besoin de prendre rendez-vous chez le médecin pour l’avoir.

Je suis une femme allaitante. Puis-je prendre ce traitement ?

Non, en principe vous ne devez le prendre lorsque vous allaitez ou lorsque vous êtes enceintes.

Quels sont les modes de conservation de ce traitement ?

La pommade Ultraproct est à conserver à température ambiante n’excédant pas les 25°C. Elle doit être préservée hors de la portée des enfants. Les suppositoires sont conservés au réfrigérateur sous température entre 2° et 8°, à l’abri de la lumière et de l’humidité

Quel est le délai d’apparition des premiers résultats ?

Bien que ce délai dépende de chaque patient, habituellement, vous serez soulagés dès les premières applications de la crème ou l’introduction des premiers suppositoires.

Vous avez une préoccupation qui n’est pas abordée ici ? Cliquez sur le bouton vert pour être redirigé, sans frais, vers un médecin de notre pharmacie partenaire.

Comment acheter Ultraproct en ligne et en France ?

Ultraproct est disponible dans les pharmacies physiques sur présentation d’une ordonnance prescrite. Mais si vous n’avez pas le temps de patienter pour avoir un rendez-vous avec un médecin, ou si vous avez du mal à discuter avec le Docteur de vos hémorroïdes, vous avez la possibilité de commander ce traitement via Internet.

A cet effet, il importe que vous passiez via une pharmacie sérieuse et réputée. Nous vous recommandons la plateforme Treated qui met à votre disposition un formulaire qui permettra à un médecin agrée de vous délivrer une ordonnance valide. C’est avec cette ordonnance que la pharmacie vous fera livrer le traitement dans un délai de 24h, sous pli confidentiel.

Notre avis sur Ultraproct

Ultraproct est un traitement prescrit par les médecins pour le soulagement des symptômes liés à une crise hémorroïdaire. C’est un médicament ayant prouvé son efficacité dans de nombreux cas, dès lors qu’il est administré sous forme de pommade ou de suppositoire selon les indications du médecin. C’est un traitement à privilégier si vous souffrez des hémorroïdes, sans qu’elles n’aient encore atteint l’étape d’une thrombose. En revanche, il n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale. Mais son prix est accessible, avoisinant les 33€ en pharmacie.

Si vous êtes dans le cas d’une hémorroïde externe thrombosée, Ultraproct peut vous être indiqué en association avec un veinotonique tel que Daflon. La durée de traitement habituelle est de 3 jours et peut parfois aller au-delà, sans toutefois dépasser les 7 jours.

En ce qui concerne les modes d’administrations, nous vous recommandons de bien suivre les règles d’hygiène évoquées plus haut, à savoir le nettoyage optimal de la zone anale ainsi que de vos mains.

N’utilisez pas ce traitement sans l’avis du médecin, car il ne convient pas à tout le monde. En passant via Treated.com, un médecin vous délivrera une ordonnance s’il estime que vous êtes aptes à prendre ce médicament.

Cela pourrait aussi vous intéresser...