Proctosedyl est un traitement indiqué pour le soulagement des symptômes d’une crise hémorroïdaire, à savoir les inflammations, gonflements, douleurs et irritations.

Il est aussi prescrit pour soigner d’autres affections telles que les lésions rectales, la rectite, les fissures anales, la cryptite, ou des gênes postopératoires de la zone anale.

Le médicament est vendu sous forme de crème ou de suppositoires. Il est une production du Laboratoire Sanofi. Vous aurez obligatoirement besoin d’une ordonnance médicale avant d’acheter du Proctosedyl.

Vous pouvez souffrir d’une autre affection autre que celles évoquées dans cet article et qui ait engendré la prescription de ce traitement. Aussi, l’affection dont vous êtes atteint peut nécessiter une forme spécifique de ce traitement plutôt qu’une autre. L’idéal est donc de vous conformer à la prescription de votre médecin. Ne stoppez pas votre traitement suite à la découverte d’une information ou en cas de doute, sans l’avis de votre Spécialiste de santé.

Les modes d’utilisation de Proctosedyl

  • Pour la pommade

La posologie habituelle de Proctosedyl pommade est d’une application chaque matin et soir, après la selle pendant 7 jours. Si au bout des 7 jours, si vous n’êtes pas soulagés, ne prolongez pas l’utilisation, mais consultez plutôt votre médecin pour qu’il vous indique une autre solution.

Mais si au contraire, vous sentez une guérison avant le délai indiqué par le médecin, ne stoppez pas pour autant le traitement. Continuez jusqu’à atteindre la durée de traitement.

Quelques mesures de précautions sont à prendre pour l’application de la pommade Proctosedyl :

  • Nettoyez correctement la zone anale avec du savon doux et de l’eau. Séchez ensuite avec une serviette propre et douce ou avec un sèche-cheveux
  • Nettoyez ensuite vos mains
  • Passer délicatement la pommade en couche légère sur la zone concernée avec votre main
  • Eviter les contacts avec les yeux, puis lavez-vous correctement les mains.

Pour les hémorroïdes internes, Proctosedyl est vendue avec un applicateur que vous allez utiliser pour introduire la pommade dans le rectum. Après l’avoir inséré, pressez-le doucement au moment de le faire sortir. Patientez 2 min avant d’effectuer un quelconque mouvement. N’oubliez pas de nettoyer l’applicateur et vos mains après chaque utilisation.

  • Proctosedyl suppositoires

La posologie habituelle est d’un suppositoire chaque matin et soir, mais il est possible que le médecin vous en indique un autre. Veuillez suivre les instructions de votre Docteur. Dans tous les cas, la durée de traitement ne peut aller au-delà de 7 jours. Pour ce qui est des précautions d’emploi, il vous faudra :

  • Nettoyer correctement la zone anale avec de l’eau et du savon doux, puis sécher
  • Nettoyer vos mains avant d’enlever le suppo de son emballage
  • L’introduire doucement dans le rectum
  • Evitez tout contact avec les yeux et vous nettoyer les mains à l’eau et au savon.

Quelle que soit la forme de Proctosedyl que vous utilisez, veuillez ne pas tenter de doubler une dose en cas d’oubli. Au moins de votre rappel, administrez le traitement, mais si le moment de ce rappel se rapproche de celui de la prochaine dose, continuer seulement le traitement sans vous préoccuper de la dose oubliée.

Les composants du Proctosedyl

  • Pommade

Elle est composée des deux principes actifs que sont le chlorhydrate de cinchocaine et d’hydrocortisone. Les excipients utilisés sont la graisse de laine, l’huile de paraffine et la paraffine molle blanche

  • Suppositoires

Les deux principes actifs (le chlorhydrate de cinchocaine et d’hydrocortisone) sont présents auxquels est ajoutée la graisse dure.

Mode de fonctionnement de Proctosedyl

Grâce à ces deux substances actives, Proctosedyl arrive à réduire dans les plus brefs délais les manifestations liées à la crise hémorroïdaire. Le Chlorhydrate de Cinchocaine, en tant qu’anesthésique, calme les douleurs et irritations provoquées par la pathologie. C’est une substance fréquemment employée pour les traitements des hémorroïdes.

L’hydrocortisone, en tant que stéroïde, empêche l’éjection dans le sang des substances chimiques  provocatrices de l’inflammation et du gonflement des vaisseaux sanguins. Elles réduisent aussi la capacité de défense de l’organisme.

Ainsi, grâce à ces deux actifs, le Proctosedyl réduit assez vite la douleur et les inflammations, puis facilite le processus de guérison.

Peut-on se fier à au Proctosedyl ?

Depuis sa mise sur le marché, Proctosedyl  jouit d’une bonne renommée en raison de son efficacité. Le traitement est régulièrement prescrit par les médecins aux patients souffrant d’une crise hémorroïdaire, qu’elle soit interne ou externe. C’est donc à juste titre que nous vous le recommandons.

En optant pour ce traitement, vous pouvez compter sur le fait qu’il y a une forte probabilité que les améliorations se remarquent dès les premières administrations, que ce soit sous forme de pommade ou de suppositoires.

Quelques mesures de précautions liées à l’utilisation de ce traitement

Proctosedyl ne peut être utilisé dans les cas suivants :

  • Personnes allergiques aux substances actives du traitement ou aux excipients
  • Patients souffrant de la tuberculose, d’une infection virale ou fongique
  • Femmes enceintes, à moins que le médecin vous le prescrive, estimant ainsi que les avantages en valent la peine
  • Femmes enceintes, car le médicament se retrouve dans le lait maternel. Consultez le médecin pour en savoir plus
  • Personnes mineures, c’est-à-dire n’ayant pas encore 18 ans

Si vous êtes sous autres traitements, en rapport ou non avec une crise hémorroïdaire, prière le notifier à votre médecin pour écarter tout risque d’interaction. Ce conseil est valable pour les traitements prescrits ou non.

Les effets secondaires liés à l’utilisation du Proctosedyl

Pour tout médicament, il y a des risques d’effets secondaires. Concernant le Proctosedyl, on remarque :

  • Des éruptions cutanées provoquées par l’hypersensibilité à l’un des ingrédients de ce médicament
  • Des douleurs à l’estomac en raison d’un prolongement inapproprié de la durée de traitement
  • Des démangeaisons permanentes
  • Des brulures anales
  • Des irritations de la zone anale
  • La fragilisation de la peau

La remarque est que ces effets sont peu. Si durant l’utilisation du traitement vous ressentez l’un d’entre eux, vous devez alerter le médecin. Même si votre malaise ne figure pas parmi ceux évoqués ci-dessus, le médecin ou le pharmacien doit en être informé.

Dans 1% des cas, on remarque aussi des brulures au moment de l’administration du traitement, notamment lorsque la muqueuse est lésée.

Dans les cas les plus graves, les effets secondaires observés sont de violentes réactions allergiques telles que l’urticaire, les problèmes respiratoires, l’enflure de la bouche et de la gorge, des lésions buccales, des douleurs buccales ou des yeux, l’apparition des cloques sur la peau.

Si vous observez ce type d’effets secondaires, vous devez immédiatement arrêter le traiter et consulter d’urgence un médecin.

Autres précautions liées à l’utilisation de ce traitement

Il est important que vous signaliez au médecin l’usage d’autres traitements au moment de votre consultation débouchant sur la prescription de Proctosedyl. Ce conseil est valable, même pour les médicaments libres d’achat que vous utilisez. Si vous êtes une femme en état de grossesse ou allaitantes, vous devriez aussi le notifier, car il y a possibilité de répercussion sur ce traitement.

Mentionnez au médecin si vous aviez prise une fois l’hydrocortisone comme traitement. En ce qui concerne l’assimilation de ce traitement, vous ne devez pas  utiliser ce traitement au-delà de la durée de traitement indiquée. Celle-ci dépend de la prescription du médecin, mais ne doit pas excéder 7 jours. N’appliquez pas non plus la pommade sur une plaie ouverte, car cela pourrait introduire les substances actives dans la circulation et engendrer des effets indésirables relatifs à la consommation orale de corticostéroïdes. Parmi ces derniers, il y a des céphalées, des troubles de l’humeur, des troubles de sommeil, la croissance pileuse anormale, les enflures aux pieds ou aux jambes. Si vous remarquez ces manifestations, vous devez stopper le traitement et consulter le Docteur.

Grossesse et allaitement : en principe, le Proctosedyl ne doit pas être utilisé chez une femme enceinte. Il y a néanmoins une exception, uniquement si le médecin vous le prescrive en estimant que les avantages octroyés sont supérieurs aux risques. Si c’est durant le traitement que vous remarquez votre état de grossesse, vous devriez contacter le médecin.

Pour les femmes allaitantes, sachez que le médicament passe dans le lait et peut avoir des répercussions sur le bébé. Demandez l’avis du médecin.

Les interactions médicamenteuses avec Proctosedyl

Pour savoir si Proctosedyl agit avec les traitements actuels que vous utilisez, vous devez les mentionner au médecin. Faites de même si vous prenez de la caféine, l’alcool, la nicotine ou des drogues. Ces substances peuvent interagir avec le traitement et perturber son efficacité.

En notifiant les substances que vous consommez au Docteur, il pourrait vous recommander d’arrêter une substance, de la substituer avec une autre, de  modifier une posologie ou vous dire s’il y a lieu ou non de changer quelque chose à vos habitudes.

Dans tous les cas, vous devriez en parler avec le médecin pour qu’il vous indique la marche à suivre.

Pharmassimo répond à vos questions avant d’acheter Proctosedyl

Voici, ci-dessous, une liste de questions fréquentes et communes à la plupart des utilisateurs des traitements contre les crises hémorroïdaires

Proctosedyl est-il remboursé ?

Non la sécurité Sociale ne vous le rembourse pas

Proctosedyl est-il soumis à prescription médicale ?

Oui, donc vous aurez besoin de prendre rendez-vous chez le médecin pour l’avoir.

Je suis une femme allaitante. Puis-je prendre ce traitement ?

Non, en principe vous ne devez le prendre lorsque vous allaitez ou lorsque vous êtes enceintes.

Quels sont les modes de conservation de ce traitement ?

La pommade Proctosedyl est à conserver à température ambiante n’excédant pas les 25°C. Elle doit être préservée hors de la portée des enfants. Les suppositoires sont conservés au réfrigérateur sous température entre 2° et 8°, à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Quel est le délai d’apparition des premiers résultats ?

Bien que ce délai dépende de chaque patient, habituellement, vous serez soulagés dès les premières applications de la crème ou l’introduction des premiers suppositoires.

Vous avez une préoccupation qui n’est pas abordée ici ? Cliquez sur le bouton vert pour être redirigé, sans frais, vers un médecin de notre pharmacie partenaire.

Comment acheter Proctosedyl en ligne et en France ?

Après avoir obtenu votre ordonnance chez le médecin, il faudra vous rendre dans une pharmacie pour acheter Proctosedyl.

Mais si vous avez à cœur de préserver votre intimité, vous pourrez acheter Proctosedyl sur Internet. C’est une solution efficace, rapide, moins couteuse et sécurisée, si vous passez par une pharmacie fiable.

A cet effet, nous vous recommandons la pharmacie Treated, reconnue en Europe pour son sérieux, son efficacité et sa conformité aux normes européennes. En passant par Treated.com, vous aurez un questionnaire auquel il vous faudra répondre, pour permettre à un médecin agrée d’examiner votre cas, afin de vous délivrer une ordonnance valide.

C’est avec cette ordonnance que la pharmacie vous fera  parvenir votre traitement à domicile ou à une adresse de votre choix sous les 24heures. Rassurez-vous, le colis sera sous pli confidentiel.

Cela pourrait aussi vous intéresser...