Insuline

Composition et fonctionnement

L’insuline est une hormone produite par les cellules bêta du pancréas qui la libère ensuite dans la circulation sanguine afin qu’elle fasse entrer le glucose dans les cellules qui s’en servent pour produire de l’énergie. L’insuline se fixe aux cellules et la quantité de glucose diminue dans le sang. L’insuline fait donc baisser la glycémie.

L’insuline est une hormone composée de deux sous-unités soit deux chaînes nommées A et B qui sont reliées entre elles par des liens chimiques appelés « ponts disulfures ». Les chaînes sont formées d’acides aminés ce qui implique que l’insuline est en fait une protéine. 

Indications

L’insuline est indiqué dans :

  • L’acidocétose diabétique, le coma acido cétosique
  • Le diabète insulino-dépendant ou insulino-nécessitant
  • Le diabète avec complications dégénératives
  • Le diabète de la femme enceinte

L’insuline est donc essentielle au traitement du diabète de type1. En ce qui concerne le diabète de type 2, elle est utilisée quand d’autres traitements échouent.

Posologie

Il existe plusieurs types d’insuline :

  • Insuline ultra-rapide : elle passe très rapidement dans la circulation sanguine, dès la cinquième minute après l’injection. Sa durée d’action est d’environ 2 à 3 heures
  • Insuline d’action rapide : elle ne passe dans le sang qu’après 30 mn et son action se prolonge entre 6 et 8 heures environ. Elle a pour but d’apporter un pic d’insuline afin de contrôler la glycémie après le repas
  • Insuline d’action lente : son action dure 24 heures environ

En ce qui concerne l’injection, il va vous falloir connaître les techniques, les zones dons laquelle elle doit être réalisée, comment conserver l’insuline, l’hygiène avant l’injection et ainsi de suite. 

Pour l’injection, deux solutions s’offrent à vous :

  • Stylo auto-injectable : il permet de se piquer partout, discrètement et se transporte facilement. 
  • La pompe à insuline : elle permet une injection en continu. Le patient peut programmer l’appareil pour administrer la bonne quantité d’insuline. Elle doit être portée en permanence et est reliée à un cathéter. 

Contre-indications

Il n’existe pas vraiment de contre-indications à l’usage de l’insuline.

Effets secondaires

Lors de la prise d’insuline, il a été constaté des épisodes d’hypoglycémie qui représente l’effet secondaire le plus rencontré lors de toute insulinothérapie si la dose injectée est supérieure aux besoins. L’hypoglycémie provoque alors : sensation de faim, sueurs, tremblements, confusion, troubles visuels, asthénie.

Certains effets secondaires locaux ont également été constatés comme des érythèmes et des douleurs au point d’injection, des réactions allergiques locales et des possibilités d’hypokaliémie. 

Comment acheter de l’insuline ?

Votre médecin vous fera une ordonnance avec le nom de l’insuline mais il vous prescrira aussi des aiguilles, des lancettes, des bandelettes, de l‘alcool à 70°, du coton hydrophile et tout ce dont vous aurez besoin.

Avec cette ordonnance, vous pourrez acheter votre insuline dans une pharmacie. Pour le suivi médical de votre diabète ou autre, vous pouvez opter pour la consultation en ligne via la télémédecine. Vous serez en contact avec un médecin ou un spécialiste depuis votre domicile.

Date de mise à jour :

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>