Diabète

Définition

Le diabète est une maladie chronique qui se traduit par un trouble de l’assimilation du sucre dans le sang. Causé par un déficit ou un dysfonctionnement de l’hormone appelée « insuline », ce trouble se manifeste par au taux de glucose élevé dans le sang, on parle alors d’hyperglycémie.

On distingue trois types de diabète :

  • Le diabète de type 1 : représentant 10 % des cas de diabète, également connus comme étant le « diabète insulinodépendant », ce type de maladie est causée par la défaillance du pancréas qui ne produit pas assez d’insuline pour permettre l’assimilation du sucre dans le sang. Cette défaillance s’explique souvent par une réaction auto-immune conduisant à la destruction des cellules pancréatiques bêta.
  • Le diabète de type 2 : représentant 90 % des cas, également connu comme étant le « diabète non insulinodépendant », ce type de maladie est causée par la résistance de l’organisme à l’insuline qui, du coup, ne peut plus remplir son rôle correctement. Elle touche généralement les adultes à partir de 45 ans.
  • Le diabète gestationnel : comme son nom l’indique, ce type de diabète survient pendant la grossesse et disparaît généralement à la fin de cette dernière. Apparaissant généralement du deuxième ou du troisième trimestre, il est dû à une intolérance au glucose.

Causes et factures de risques

Le mécanisme du diabète est très simple : le pancréas produit de l’insuline. Cette dernière a pour rôle de permettre l’assimilation des glucoses dans les cellules pour qu’elles se transforment en énergie. Chez une personne diabétique, cette hormone ne remplit pas bien son rôle et ce, soit parce que le pancréas n’en produit pas assez ou pas du tout, soit parce que l’organisme du malade a développé une résistance à l’insuline.

Dans les deux cas, lorsque l’insuline ne remplit pas son rôle, les glycémies vont s’accumuler dans le sang et provoquer une « hyperglycémie ».

Le diabète peut être favorisé par plusieurs facteurs de risque :

  • L’âge ;
  • La sédentarité ;
  • Le surpoids, en particulier lorsque la masse adipeuse se concentre sur l’abdomen ;
  • La prédisposition génétique : une personne ayant un parent du premier degré souffrant du diabète risque plus que d’autres de l’avoir également.

Symptômes

À l’exception du diabète de type 2 qui, la plupart du temps, ne présente aucun symptôme et n’est décelé que de manière fortuite, dès lors qu’il y a augmentation du taux de sucre dans le sang, les symptômes sont :

  • Une envie fréquente d’uriner ;
  • Une sensation de faim et de soif constante ;
  • Une perte de poids malgré une alimentation importante ;
  • Une sensation de fatigue fréquente et excessive ;
  • Un ralentissement du processus de cicatrisation en cas de blessure ;
  • Une sensation de fourmillement dans les mains et dans les pieds ;
  • Des troubles de la vision, qui devient floue ;
  • La fréquence de diverses infections : urinaires, dermatologiques, etc.

Complications possibles

Si le diabète n’est pas traité, il peut entraîner une dégradation des nerfs et des vaisseaux sanguins et provoquer :

  • Des problèmes cardiovasculaires : infarctus, AVC, artérite, etc. À noter que les complications cardiovasculaires constituent la principale cause de mortalité chez les diabétiques de type 2.
  • Des problèmes nerveux : le diabète peut provoquer l’altération des nerfs.
  • Des gangrènes aux extrémités : les diabétiques cicatrisent très mal et dans 5 à 10 %, toute blessure même minime aux mains et aux pieds se soldent par une amputation.
  • Des problèmes de vue : le diabète peut notamment provoquer la cataracte, le glaucome et la rétinopathie diabétique.
  • Des problèmes de reins : le diabète peut entraîner une maladie rénale chronique voire une insuffisance rénale.
  • Des troubles de l’érection.

Traitements

Au jour d’aujourd’hui, il n’existe aucun traitement pour guérir le diabète. Les cures proposées visent à alléger les symptômes et à rééquilibrer le taux de glycémie dans le sang afin de permettre aux malades de vivre confortablement malgré la maladie.

Dans le cas d’un diabète de type 1, les médecins préconisent généralement une prise quotidienne d’insuline par injection ou par le biais d’une pompe reliée à un cathéter que l’on place généralement sous la peau.

Dans le cas d’un diabète de type 2, les médecins prescrivent généralement des traitements sous la forme de comprimés, qui viseront d’un côté, à favoriser la sécrétion d’insuline et l’assimilation des glucoses, et d’une autre, à modérer l’absorption des sucres par les intestins. Selon les cas, une insulinothérapie peut être envisagée.

Dans le cas d’un diabète gestationnel, un régime alimentaire ainsi qu’un contrôle du poids régulier suffit en règle générale pour éviter toutes complications.

A lire aussi sur Pharmassimo..

Hirsutisme Qu'est-ce que l'Hirsutisme ? L'hirsutisme se réfère à la croissance excessive de cheveux chez les femmes. Cela peut être prés...
Dapoxetine La Dapoxetine est une molécule utilisée dans le traitement de l’éjaculation précoce. L’éjaculation précoce L’éjaculation préc...
Rhinolast Allergodil Rhinolast Allergodil : indications, avis, effets secondaires et prix ! Allergodil est un traitement élaboré par les Laboratoi...
Insomnies Définitions L’insomnie est un trouble qui se traduit par l’incapacité d’une personne à bénéficier d’un sommeil réparateur...
Arrêter de fumer Le tabagisme est responsable d'environ 60 000 décès chaque année en France. La moitié de ces victimes serait âgée de moins d...
Antihistaminique Qu’est-ce qu’un antihistaminique ? Un antihistaminique est un médicament utilisé pour traiter toutes formes d’allergie. I...

Date de mise à jour :