Indications et mode d’utilisations

Le patch est une méthode contraceptive utilisée par les femmes pour réguler leurs cycles et éviter les grossesses nos désirées. Il est indiqué aux femmes de moins de 45 ans, surtout celles hyper actives. Fonctionnant au même titre que la pilule, le patch comporte quelques particularités qui rendent son utilisation facile.

Comment ça marche ?

 

Le Patch contraceptif : indications et utilisations

Patch contraceptifLe Patch est un contraceptif au même titre que la pilule et l’anneau vaginal. Il contient du progestatif et d’œstrogène, hormones qui limitent les grossesses non désirées. C’est un mode contraceptif adopté sur ordonnance médicale, selon l’avis du médecin. Prescrit en seconde option, le patch est utilisable surtout si les pilules combinées peuvent paraitre encombrantes pour leurs utilisatrices. Le patch est idéal pour les femmes qui voyagent beaucoup ou celles qui ne désirent plus se préoccuper de l’utilisation quotidienne de la pilule. Il joue quelques rôles importants que sont :

  • La régulation des saignements menstruels, avec une diminution quantitative de leur abondance
  • La diminution des douleurs menstruelles
  • La diminution de l’acné et de ses symptômes

La particularité du patch réside dans sa simplicité. La boite contient 3 patchs à utiliser durant 3 semaines, à raison d’un patch hebdomadaire. On abandonne l’utilisation pendant la quatrième semaine avant de renouveler. Il est placé sur les épaules, le dos ou encore le ventre, mais jamais près des seins. Un patch est changeable une semaine après, sauf si celui-ci se décolle avant ce délai. Dans ce cas, il faudra le renouveler sous un délai de 24h au maximum. En cas d’apparition de douleurs thoraciques ou aux mollets, des difficultés respiratoires, l’utilisation du patch doit être arrêté, mais selon l’avis du médecin. Aussi, il est contre-indiqué aux femmes dont l’utilisation des pilules combinées est prohibée.

Le patch contraceptif est-il vraiment efficace ?

L’efficacité du patch est de 99,7%, ce qui est satisfaisant. Cependant certaines femmes l’utilisent mal, c’est-à-dire que le patch se décolle et qu’elle ne le change pas sous 24h. D’autres négligent l’utilisation d’une semaine par patch. Dans ces cas, l’efficacité du patch peut être réduite à 90%. Le patch, autant que la pilule est soumis à des règles d’utilisation plus ou moins strictes. Si certaines femmes préfèrent le patch, c’est surtout par souci de facilité, mais dans cette facilité se trouve également des prescriptions à respecter.

Avantages et inconvénients du Patch contraceptif

Patch contraceptifFacile à utiliser, le patch est indiqué aux femmes qui se plaignent souvent de l’oubli des pilules. Un patch peut durer une semaine, ce qui est plutôt confortable. Il est visible sur le corps, il n’y a donc aucun risque d’être oublié. Le patch est une méthode contraceptive facilement contrôlable par les femmes qui l’utilisent. Elle peut être arrêtée à tout instant. En plus de sa facilité d’utilisation, elle conserve les avantages de la pilule en termes de réduction des saignements, des douleurs menstruelles et de l’acné. Vous pouvez avoir des relations sexuelles quand vous le désirez, en toute quiétude.

Parmi les inconvénients, on note l’absence de discrétion de ce mode contraceptif. Le patch est visible sur une femme déshabillée ou celle en maillot de bain. En outre, il présente les même effets secondaires que les pilules combinées, d’où la question de l’opportunité d’utiliser le patch. C’est sans doute la raison pour laquelle il est délivré en deuxième option, lorsque la femme ne peut utiliser les pilules combinées. Par ailleurs, il n’est pas remboursé par l’assurance maladie.

Le patch est un mode contraceptif facile et adaptée aux femmes de moins de 45ans. Il constitue une alternative aux pilules combinées puisqu’il fonctionne sous les mêmes hormones. Son utilisation est facile, mais autorisée sur ordonnance médicale. L’un des patchs contraceptifs les plus utilisé aujourd’hui est le patch Evra

Cela pourrait aussi vous intéresser...