L’implant contraceptif est un contraceptif hormonal dédié aux femmes. Il se présente sous la forme d’une très petite tige en plastique de la taille d’une allumette. Un médecin l’insère dans la partie supérieure du bras, sous la peau. Son efficacité est estimée à 99%.

L’implant contraceptif s’achète en pharmacie et sur ordonnance. Il coûte une centaine d’euros et il est remboursé à hauteur de 65% par la Sécurité sociale.

Effets

L’implant contraceptif diffuse lentement une hormone progestative dans le corps. L’hormone progestative empêche la grossesse en bloquant la libération d’ovules par les ovaires. Il épaissit la glaire cervicale pour empêcher les spermatozoïdes de pénétrer dans l’utérus et amincit l’endomètre.

Administration

Implant contraceptifPour obtenir un implant contraceptif, vous devez consulter un médecin. Après avoir effectué un examen physique, puis une anesthésie locale, le médecin va insérer l’implant sous la peau de votre bras. L’insertion de l’implant ne prend que quelques minutes. L’implant peut rester en place jusqu’à 3 ans.

A l’issue des 3 ans, l’implant doit être retiré et un nouvel implant peut être inséré. Le retrait se fait également sous anesthésie locale. Dans l’hypothèse où vous choisiriez de ne pas renouveler votre implant, vous devrez utiliser une autre forme de contraception pour prévenir une grossesse non planifiée.

Avantages

Parmi les avantages de l’implant :

  • Implant contraceptifL’implant jouit d’une excellente efficacité, l’un des niveaux d’efficacité les plus élevés de tous les contraceptifs : 99%
  • Son efficacité est immédiate, dans les 24 heures suivant la pose de l’implant
  • Nul besoin de se soucier de sa contraception pendant 3 ans, pas d’oubli contrairement à la pilule
  • La fertilité revient aussitôt que l’implant est enlevé
  • L’implant convient aux femmes qui ne peuvent pas recourir à des contraceptions contenant de l’œstrogène

Les contre-indications sont peu nombreuses : hypersensibilité au principe actif ou à l’un des composants de l’implant, accident thromboembolique veineux évolutif (phlébite, embolie pulmonaire), hémorragies génitales non diagnostiquées, présence ou antécédent d’affection hépatique sévère, tumeur sensible aux hormones sexuelles

Il est remboursé à hauteur de 65% par la Sécurité sociale

Inconvénients

L’implant contraceptif présente plusieurs inconvénients, notamment :

  • Il ne protège pas contre les infections sexuellement transmissibles
  • Il s’agit d’un acte chirurgical, son insertion nécessite une consultation médicale
  • Après le retrait, Il laisse une petite cicatrice
  • Il doit être retiré après 3 ans
  • Il entraîne généralement des troubles du cycle menstruel

Effets secondaires

Comme toute contraception hormonale, l’implant contraceptif peut avoir des effets secondaires indésirables. S’agissant de l’implant, ces effets sont principalement liés aux règles, ils concernent une grande proportion de femmes utilisatrices de l’implant et constitue une cause importante de retrait.

Parmi les effets secondaires :

Effets secondaires liés à la pose de l’implant :

  • Hématome
  • Douleurs
  • Infection cutanée
  • Intolérance à la xylocaïne

Effets secondaires hormonaux :

  • Irrégularité, augmentation ou baisse de la fréquence des règles, voire absence de règles
  • Règles d’une durée plus longue
  • Règles plus ou moins abondantes
  • Saignements entre les règles

Autres effets secondaires :

  • Acné
  • Migraines et céphalées
  • Prise de poids
  • Tensions mammaires
  • Baisse de la libido

Cela pourrait aussi vous intéresser...