Depuis maintenant près de 50 ans, les femmes ont désormais la possibilité de se protéger face aux grossesses non désirées. Légalisée depuis 1967 en France par la loi Neuwirth, autrefois rare et réservée simplement à l’élite, la contraception fait dorénavant partie de la vie quotidienne des femmes.

Quelles sont les différentes méthodes de contraception ? Quels en sont les avantages et les inconvénients, comme la choisir ? Pharmassimo vous aide à y voir un peu plus clair.

Avant d’être capable de choisir sa contraception, vous devez tout d’abord vous interroger et répondre à un certain nombre de questions.

La méthode contraceptive que vous allez choisir varie en effet de nombreux éléments, un des plus importants est le type de relation amoureuse et sexuelle que vous entretenez.

Vous faites une rencontre avec un nouveau partenaire

Que vous soyez âgées de 17 ans et prête à avoir votre première relation sexuelle avec votre partenaire ou que vous soyez plutôt dans la quarantaine, lorsque vous rencontrez un nouveau partenaire, vous devrez toujours vous protéger, en premier lieu contre les maladies sexuellement transmissibles, en d’autres lieux contre les grossesses non désirées.

Choisir sa contraception - Jeune

En théorie, afin d’être totalement protégée nous vous conseillerons d’utiliser un préservatif lorsque vous développez une relation avec un nouveau partenaire.

Si vous avez des rapports sexuels non protégés avec un nouveau partenaire, vous devrez dans la plupart des cas optez pour la contraception d’urgence. Ces pilules ont pour objectif de minimiser les risques de développer une grossesse non désirée. Cette contraception d’urgence est disponible rapidement auprès des pharmacies mais également auprès des hôpitaux.

Vous êtes en couple

Lorsque vous êtes déjà en couple, que vous avez régulièrement des rapports sexuels, qu’il n’a plus de doute entre vous, vous allez peut être pouvoir opter pour une nouvelle forme de contraception. Soit vous faites mutuellement un test de dépistage afin de vous s’assurer que ni vous ni votre partenaire n’a d’IST. Si le test est négatif vous pourrez alors décider d’arrêter l’utilisation de préservatifs.

Choisir sa contraception - Mariage

Si vous optez pour cette solution, l’arrête du préservatif, il est important que vous et votre partenaire restez entièrement fidèles l’un envers l’autre.

A ce stade, vous devrez alors choisir une nouvelle forme de contraception. Selon les différentes études réalisées, la plupart des jeunes filles avouent opter pour la contraceptive plutôt que d’autres formes de contraception comme notamment le patch ou l’implant contraceptif. Il existe aujourd’hui en France plusieurs dizaines de pilules contraceptives différentes.

  • Pilules monophasiques
  • Pilules phasiques
  • Pilules 28 jours
  • Micropilules

Même si rien de vous empêche de vérifier sur Internet ou sur des revues spécialisées les avantages et les inconvénients de chacune pilule, le plus simple est de vous rendre chez votre gynécologue. Le gynécologue est le spécialiste qui pourra le mieux vous prescrire votre pilule contraceptive. En fonction de vos antécédents cliniques, de votre organisme et de différents tests médicaux, il vous indiquera quelle pilule contraceptive choisir.

Vous devez savoir que chaque pilule est différente, elles proposent toutes différents avantages et différentes actions. La pilule Diane 35 pour ne citer qu’elle propose la double action de permettre une contraception efficace tout en combattant l’acné chez la femme. D’autres pilules ont pour autres avantages de limiter les douleurs liées aux menstruations par exemple.

Vous désirez avoir un bébé

Si vous êtes passée au stade suivant, que vous souhaitez avoir un bébé avec votre partenaire, vous devez alors opter pour une méthode de contraception adaptée.

Choisir sa contraception

Si vous prenez la pilule, la minipilule ou si vous êtes sous implants, vous pourrez tomber enceinte dès l’arrêt de la contraception. Les docteurs recommandent aux femmes utilisant des contraceptifs hormonaux de les arrêter environ un mois avant d’essayer d’avoir un bébé. Cette planification de grossesse rendra le processus plus simple et vous permettra de prendre les mesures nécessaires afin de mettre toutes les chances de votre côté comme notamment d’arrêter de fumer.

En revanche, si vous avez opté pour des injections contraceptives, vous devrez alors respecter un certain délai avant de pouvoir tomber enceinte. Certaines femmes doivent en effet parfois jusqu’à un an avant de tomber enceinte après avoir arrêter les injections.

Le plus important est de communiquer avec votre partenaire, si vous êtes tous les deux certains de vouloir un enfant, il serait peut être préférable pour vous d’arrêter les injections de nombreux mois à l’avance. Votre niveau de fertilité aura donc le temps de revenir à la normale.

Vous souhaitez agrandir votre famille

A ce stage, vous êtes en couple depuis un petit moment, vous avez eu votre premier enfant et vous ne comptez pas vous en arrêter là. Vous devez maintenant vous posez plusieurs questions.

Choisir sa contraception - Famille

Quand souhaitez-vous avoir d’autres enfants ? Combien ? Étiez-vous satisfaite par votre précédente contraception ou souhaitez-vous en changer ?

Si vous preniez déjà la pilule avant d’avoir votre enfant, vous pouvez recommencer à la prendre 21 jours après la naissance du bébé, ce délai est identique pour les cas de fausse couche ou d’avortement.

Si vous désirez allaiter, il est déconseillé de prendre la pilule à base d’œstrogène souvent utilisée dans la pilule combinée. L’œstrogène peut en effet réduire la quantité de lait. Il n’y a aucune contre-indication en revanche si vous prenez la minipilule et que vous désirez allaiter votre bébé.

L’allaitement lui même est également parfois utilisé comme une méthode de contraception.

Les études déclarent très efficace l’allaitement comme méthode de contraception. En revanche, l’allaitement doit être respecté comme il se doit. En effet, pour être efficace, la maman doit allaiter son bébé entre 0 et 6 mois à intervalles régulières, jour et nuit.

Lorsque vous êtes prêtes à tomber de nouveau enceinte, il suffit une nouvelle fois d’arrêter votre contraception entre 1 mois et 1 an à l’avance, le délai étant fonction du mode de contraception utilisé.

Vous êtes heureux dans votre couple et dans votre famille

Vous avez plusieurs enfants, vous sentez au fond de vous que votre famille est désormais complète. Vous et votre partenaire de souhaitez plus avoir d’autres enfants mais souhaitez simplement profiter de votre famille.

Choisir sa contraception - Stérilisation

Ce stade est le dernier dans la vie d’une femme en matière de contraception.

Beaucoup de femmes pensent qu’il est dangereux de continuer à prendre la pilule jusqu’à la ménopause, les experts disent aujourd’hui le contraire.

Il est également sans risque de prendre la pilule combinée sur le long terme et ce, jusqu’à la ménopause. Cependant une autre méthode de contraception pourrait s’avouer être plus appropriée. En effet, la fécondité des femmes diminue avec le vieillissement. Les femmes n’ont donc pas besoin de prendre la même contraception à 20 qu’à 40 ans.

Si vous êtes certaine de ne plus désirer d’autres enfants, vous pourrez alors opter pour une contraception définitive, telle que la stérilisation.

La stérilisation est un acte chirurgicale autrement appelé ligature des trompes offrant une contraception permanente chez la femme, chez l’autre elle est appelée, la vasectomie.

La législation de la stérilisation est différente selon les pays membres de l’Union Européenne. En France, la stérilisation était interdite jusqu’en 2001.

Si vous ne souhaitez pas avoir d’opération chirurgicale, une méthode alternative s’offre à vous, la méthode Essure.

Pratiquée depuis 2002, la méthode Essure est réalisée par hystéroscopie sans incision ni anesthésie générale. Plus légère que la stérilisation, la méthode Essure à pour autre avantage de ne lisser de cicatrice ni de faire subir un temps de convalescence à la patiente.

N’hésitez pas à consulter ci-dessous la répartition des différentes méthodes de contraception

Méthode contraceptiveEchec en conditions parfaitesEchec en conditions réellesMode d'emploi et d'administrationFréquence des prises ou de l'usage
Implant0,1 %0,1 %Acte chirurgical anesthésie localeTous les 3 ans
Stérilisation chez l'homme0,1 %0,15 %Acte chirurgical anesthésie locale1 fois et irréversible
DIU hormonal0,2 %0,2 %Insertion manuelle intra-utérine par un médecin4 à 7 ans
Stérilisation chez la femme (Ligature des trompes)0,5 %0,5 %Acte chirurgical anesthésie locale1 fois et irréversible
DIU au cuivre0,6 %0,8 %Insertion manuelle intra-utérine par un médecin4 à 10 ans
Contraceptif injectable0,3 %6%Injection intramusculaire7 à 12 semaines
Pilule0,3 %6%Voie oraleTous les jours à heures fixes
Anneau vaginal0,3 %8%Insertion vaginale3 semaines / 1 semaine d'arrêt
Patch contraceptif0,3 %9%Voie cutanée1 fois par semaine
Préservatif masculin2%15%Pose manuelle sur le sexe en érectionÀ chaque rapport sexuel
Préservatif féminin5%21%Insertion vaginaleÀ chaque rapport sexuel
Retrait4%27%RetraitÀ chaque rapport sexuel
Diaphragme6%16%Insertion vaginaleÀ chaque rapport sexuel (max 4h avant)
Cape cervicale9 % (pas d'enfant) 26 % (avec enfant)16% (pas d'enfant) 32% (avec enfant)Insertion vaginaleImmédiatement avant le rapport sexuel
Éponge9%16%Insertion vaginaleÀ chaque rapport sexuel
Spermicides18%29%Insertion vaginaleImmédiatement avant le rapport sexuel
Méthode du calendrier5%25%Calcul du cycle menstruel sur calendrierTous les jours
Méthode des températures5%25%Prise de températuresTous les jours
Méthode de la glaire cervicale0,4 %25%Prélèvements et observationTous les jours
Aucune méthode85%85%N/AN/A

Quoiqu’il en soit, avant de passer à une méthode de contraception aussi extrême que la stérilisation ou que la méthode Essure, vous devez vous interroger, communiquer avec votre partenaire, avec votre famille et ensuite prendre votre décision.

Cela pourrait aussi vous intéresser...

8 Comments

  1. Jacqueline

    entièrement d’accord avec l’article, j’ai 48 ans, je suis passée par toutes ces étapes, on sent tout de suite nostalgique. Ma grande fille qui a 23 ans est en couple avec son copain depuis 2 ans. Elle prend la pilule, ils réfléchissent à bientôt avoir un enfant. Je leur dit qu’ils sont encore très jeunes et qu’ils ont le temps mais bon, j’essaie de ne pas trop m’en mêler 🙂

    Reply
  2. Laure

    je suis avec mon copain depuis 5 mois, il veut arrêter de mettre le préservatif, il veut aussi que je prenne la pilule mais j’ai pas confiance. je ne sais pas s’il est fidèle, mon problème n’est pas lié choisir ou non sa contraception mais plutôt lié aux ist. J’ai peur d’attraper une maladie, c’est plutôt tendu entre nous en ce moment. Il ne comprend pas pourquoi je ne veux pas arrêter de préservatif, vous avez des conseils ?

    Reply
    • Elodie

      bonjour Laure, le plus important est de communiquer avec ton copain. Il faut être claire parfois, tu dois être certaine qu’il est clean et qu’il ne joue pas avec ta vie. Comme tu le dis, choisir sa contraception ne se résume pas qu’à la pilule mais bien souvent à l’utilisation ou non des préservatifs

      Reply
  3. Melissa

    parfaitement d’accord avec Claire, une relations sexuelle se pratique à deux. Si ton copain veut arrêter de mettre des préservatifs vous devez à tout prix faire un test de dépistage pour vous assurer que vous êtes tous les deux ok. Ensuite si tout va bien de ce côté là, tu pourras décider de choisir ta contraception comme n’importe qui. Tu opteras pour la pilule, le patch ou autre, à ta convenance.

    Reply
  4. Julia

    Et pourquoi c’est toujours à nous les filles de se protéger en prenant la pilule. C’est toujours pareil 🙂
    J’ai lu un article il y a pas longtemps sur ça justement, le journaliste disant que les scientifiques travaillaient sur une pilule contraceptive pour homme. Vous en pensez quoi ?

    Reply
  5. Emma

    ahah mais bien sur 🙂 je ne vois pas du tout mon mec prendre la pilule. déjà qu’il n’était pas un grand ami du préservatif. même pour moi, sincèrement je ne crois pas que j’aimerais voir mon mec prendre la pilule, c’est pas hyper viril.

    Reply
  6. Marie

    et pourquoi pas? j’ai demandé à mon copain, il serait plutôt pour la contraception masculine. J’avoue que ce serait peut être étrange mais ce serait une belle avancée et surtout les deux personnes au sein du couple pourraient choisir leur contraception.

    Reply
  7. Sarah

    avant de parler de contraception masculine qui n’existe pas encore, on peut toujours demander à son copain de mettre un préservatif. Ce n’est pas bien compliqué, je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que le préservatif diminue le plaisir, justement au contraire, il peut l’augmenter.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>