L’asthme est la maladie chronique des voies respiratoires. Selon les statistiques, un enfant sur 10 souffre d’asthme. Cette maladie respiratoire se défini par des troubles de la respiration lorsque le patient entre en contact avec différentes substances irritantes présentes dans l’environnement, dans l’air.

Qu'est-ce que l'asthme

Qu’est-ce que l’asthme

4 millions de personnes seraient touchées par l’asthme en France. La pathologie provoquerait quelques 1100 décès chaque année et plus de 43 000 hospitalisations.

AsthmeLorsque ces troubles respiratoires surgissent, les voies respiratoires se contractent et un accroissement de glaires ou bien de mucus se produit ayant pour conséquence d’empêcher le patient de respirer parfaitement.

L’asthme pouvant être de deux natures, allergique et non allergique est une maladie non curable de plus en plus présente aujourd’hui.

De nombreux traitements existent de nos jours afin de traiter l’asthme, le plus connu est la Ventoline.

Parmi les différents symptômes de la maladie, les plus communs sont :
essoufflement douleurs au niveau de la poitrine
une gêne respiratoire nocturne sifflement au niveau de la toux

 

L’intensité et la fréquence de ces symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre.

L’asthme, une maladie qui coupe le souffle

Bronche pendant une crise d'asthme

La grande majorité des individus souffrant d’asthme est né avec. Il est relativement rare qu’une personne développe de l’asthme plusieurs années après leur naissance. Selon différentes études, les parents ont une forte influence sur le risque que leurs enfants développent de l’asthme. Les études montrent que lorsque la mère fume pendant sa grossesse, l’enfant a davantage de risque de souffrir d’asthme.

Pourquoi les crises d’asthme surviennent-elles ?

Les voies respiratoires ainsi que les muscles bronchiques des personnes asthmatiques sont touchés lorsqu’elles entrent en contact avec des éléments irritants. En entrant en contact, les muscles bronchiques se contractent, la conséquence directe étant la réduction du passage de l’air, bloquant ensuite la respiration.

Parmi les éléments irritants, nous pouvons citer en premier lieu le pollen puis ensuite la fumée de cigarette.

Si la maladie est non traitée, les crises peuvent avec le temps s’aggraver et provoquer des inflammations au niveau des parois internes des bronchioles. La production de mucus va se développer et bloquer encore davantage les voies respiratoires.

Quels sont les traitements de l’asthme ?

Même si l’asthme est une maladie généralement non curable, il existe de nombreux traitements ayant pour objectif de réduire les symptômes.

Les traitements médicaux les plus prescrits pour les maladies asthmatiques sont des nébulisateurs. Ils se divisent en 2 catégories, le premier est à prendre chaque jour à titre préventif. L’autre nébulisateur est à prendre afin de soulager la respiration, uniquement en cas de crise ou de symptômes présents.

L’asthme n’est pas curable. Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas d’options de traitement. Le traitement le plus efficace et le plus prescrit est la Ventoline.

Qu’est-ce que l’asthme de l’enfant ?

3 conseils pour vous aider à gérer votre asthme

Apprenez à connaître d’ou viennent vos crises d’asthme

La source de vos crises, également appelée, déclencheurs est tout élément extérieur déclenchant ou aggravant les symptômes. Les deux facteurs déclencheurs les plus courants sont la poussière et le pollen. Si vous souffrez d’asthme d’effort, le déclencheur dans ce cas est l’exercice physique.

Chaque personne asthmatique est différente et réagit différemment à l’environnement. Certaines personnes feront une crise d’asthme lorsqu’ils marcheront à la campagne alors que d’autres feront une crise lorsqu’ils seront à proximité de personnes fumant une cigarette.

Si vous identifiez clairement les facteurs déclencheurs des crises, vous pourrez plus facilement les éviter et ainsi vivre mieux.

Ne fumez pas

Cela peut sembler évident à bon nombre d’entre nous mais une grande partie des personnes asthmatiques sont également des fumeurs. Tout le monde est au courant, le tabagisme est nocif pour votre santé, c’est une certitude depuis maintenant de nombreuses années, pour les personnes asthmatiques ou non.

Ce que l’on sait probablement moins est que le tabagisme est particulièrement nocif pour les personnes souffrant d’asthme. La fumée de cigarette irrite les voies respiratoires et rend les symptômes plus importants. Le tabagisme réduit la capacité pulmonaire ayant pour conséquence d’aggraver et d’augmenter l’essoufflement. Si il est non traité, l’asthme peut causer le déces.

Obtenez et maintenez un poids équilibré

De nombreuses études médicales ont prouvé la corrélation entre l’obésité et l’asthme. Ce lien n’est en revanche pas évident dans le sens ou une personne obèse perdant du poids ne pourra guérir son asthme. Ce qui est possible est cependant d’en réduire les symptômes. Les effets secondaires liés à l’obésité tels que l’essoufflement ou bien l’inactivité physique peuvent aggraver les symptômes de l’asthme.

Au Royaume-Uni, les autorités de santé estiment que près d’un adulte sur 4 et d’un enfant sur 5 âgés de 10 à 11 ans sont obèses, autrement dit, qu’ils disposent d’une IMC égal ou supérieur à 30. Sachez que tout comme le tabagisme, l’obésité est nettement plus nocif et dangereux pour votre santé, que vous soyez asthmatique ou non, il est conseiller de maintenant un poids équilibré.

Sources

Cela pourrait aussi vous intéresser...