Angine de poitrine

Définition

L’angine de poitrine ou « Angor » est une douleur thoracique causée par l’insuffisance de flux sanguin dans une partie de cœur. Cette déficience va provoquer une carence en nutriments et en oxygène dans le muscle cardiaque qui ne pourra plus assurer sa fonction de pompe normalement. 

On peut répertorier trois types d’angine de poitrine :

  • L’angine stable

Elle se manifeste par l’apparition d’une douleur à l’effort, qui disparaît rapidement au repos.

  • L’angine instable

Elle se manifeste par l’apparition d’une douleur thoracique soudaine qui ne disparaît pas même au repos. Plus fréquente et plus agressive, elle persiste souvent longtemps et est également plus dangereuse, car elle peut évoluer rapidement en crise cardiaque. Elle doit donc être traitée impérativement.

  • L’angine de Prinzmetal

Elle se manifeste par l’apparition d’une douleur thoracique au repos ou lorsque le sujet est exposé à de faibles températures. Elle peut être le signe précurseur de maladies coronariennes.

Causes et facteurs de risques

L’angine de poitrine est souvent causée par une maladie coronarienne elle-même causée par l’obstruction ou le rétrécissement des artères coronaires, qui ont pour rôle de fournir le muscle cardiaque en sang et en oxygène. Lorsque ces artères sont bouchées, l’insuffisance en flux sanguin – qui devient plus important en cas d’efforts physiques ou de stress émotionnel – entraîne une « ischémie du myocarde ».

L’ischémie du myocarde n’est autre que l’insuffisance d’apport en oxygène au niveau des muscles cardiaques. Ce manque d’oxygénation va entraîner un dysfonctionnement de l’organe concerné, qui va trouver d’autres moyens « anormaux » de pomper le cœur d’où la souffrance physique. 

Plusieurs facteurs externes peuvent favoriser l’apparition d’une angine de poitrine :

À noter que le diabète et la ménopause peuvent également influer de manière négative sur l’apparition d’un angor.

Symptômes

L’angine de poitrine est facilement reconnaissable. Elle se traduit par une douleur thoracique qui irradie vers le bras et l’avant-bras gauche, et dans de rares cas vers le cou, la nuque et le dos. Cette souffrance physique n’est pas soudaine ni fulgurante, ce qui la différencie d’une crise cardiaque. Selon l’effort fourni ou l’intensité du stress émotionnel ressenti, on la sent venir progressivement, car elle s’accompagne souvent d’une sensation de serrement ou de lourdeur désagréable qui devient de plus en plus intense.

La douleur dure généralement quelques secondes, voire quelques minutes, selon les cas, et peut disparaître au repos dans le cas d’un angor classique. Si elle dure plus longtemps, elle peut causer des malaises, des nausées et des difficultés de respiration. Dans quel cas, si elle ne disparaît pas après la prise de trinitrine, la consultation d’un médecin en urgence est nécessaire.

À noter que cette même douleur peut également survenir au repos, pendant le sommeil la nuit et pendant la digestion.

Complications possibles

Dans le cas d’un angor classique, l’ischémie myocardique disparaît facilement au repos. Dans le cas d’un angor instable, signe avant-coureur de crise cardiaque, elle ne disparaît que sous l’action de médicaments. Sans prise en charge médicale, l’ischémie peut entraîner la mort des cellules cardiaques et provoquer l’arrêt total de l’organe. On parle alors d’infarctus du myocarde.

Traitements

Le traitement de l’angine de poitrine se fait sur trois niveaux :

  • Le soulagement de la douleur.
  • La dilatation des artères coronariennes par voie orale ou chirurgicale.
  • La prévention des maladies coronariennes par l’élimination des facteurs de risque.

Les bêtabloquants

Visant à réduire les besoins en oxygène du cœur à l’effort, les bêtabloquants ralentissent la fréquence cardiaque et la pression artérielle ce qui a pour effet de réduire la douleur en cas de crise. Ils ont également pour rôle de prévenir l’infarctus du myocarde.

Les dérivés nitrés

Les dérivés nitrés sont utilisés comme des vasodilatateurs. Autrement dit, ils sont prescrits dans le but de favoriser la dilatation des artères coronaires.  On distingue deux formes de médicaments à base de nitroglycérine :

  • Les dérivés nitrés à action immédiate : présentés sous la forme de comprimés ou de sprays à administration sublinguale, comme leur nom l’indique, ce type de traitement agit directement sur la douleur au moment de la crise. 
  • Les dérivés nitrés à action retard : présentés sous la forme de gélules, de comprimés, de pommade ou de patchs, ce type de traitement vise plutôt à prévenir l’apparition de crise. Ils sont généralement pris en association avec les bêtabloquants.

Les inhibiteurs plaquettaires

Les inhibiteurs ou antiagrégants plaquettaires comme l’acide acétylsalicylique endossent le rôle d’anticoagulant. Ils sont prescrits dans le but de prévenir la formation de caillots sanguins et de thrombose et donc d’empêcher l’obstruction des artères coronaires.

Les interventions chirurgicales

Lorsque les traitements médicamenteux ne suffisent plus pour arranger le problème, les médecins peuvent préconiser une intervention chirurgicale telle que le pontage aortocoronarien par greffe ou la mise en place de stents grâce à une angioplastie pour dilater les artères.

A lire aussi sur Pharmassimo..

Cancer de la prostate Définition Comme son nom l’indique, le cancer de la prostate se traduit par la transformation maligne des cellules de la ...
Chlamydia Définition La Chlamydia est une infection transmissible sexuellement. Touchant aussi bien les hommes que les femmes, elle...
Fièvre Définition La fièvre est un symptôme et non une maladie. Se manifestant par une augmentation de la température du corps a...
Cholestérol Définition Le mot « cholestérol » fait référence d’une part au cholestérol alimentaire, c'est-à-dire celui qu’on retrouve...
Pharmassimo Tous les jours nous entendons parler aux médias ou via nos proches de tels ou tels médicaments. Les personnes qui en parlent ...
La contraception à travers le monde... Le contraception féminine constitue depuis bien longtemps l’une des principales préoccupations des dirigeants de divers pays ...

Date de mise à jour :

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>